Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Avec la réouverture des plages, les loisirs reprennent sur le sable et sur l'eau dans la Somme

-
Par , France Bleu Picardie

La Préfecture de la Somme a autorisé la réouverture des plages dans les communes du littoral qui en ont fait la demande. De Mers-les-Bains à Fort-Mahon, les promeneurs peuvent s'y rendre depuis ce samedi matin. C'est aussi le redémarrage pour les activités de loisirs.

Char à voile à Quend-Plage les pins
Char à voile à Quend-Plage les pins © Radio France - Patrick Vincent

La Préfecture de la Somme a autorisé l'accès aux plages, restées closes pendant deux mois en raison du confinement imposé par la crise sanitaire du coronavirus. Huit communes du département, qui avaient demander la levée de cette interdiction ont obtenu gain de cause. Depuis ce samedi matin, les promeneurs peuvent donc à nouveau fouler les galets ou le sable à Ault, Cayeux-sur-Mer, Fort-Mahon, Le Crotoy, Mers-les-Bains, Quend, Saint-Valery-sur-Somme et Woignarue.

Les activités sportives et associatives, la baignade et les loisirs nautiques sont à nouveau autorisés. Une très bonne nouvelle pour les écoles de voile, de surf ou encore les ports de plaisance comme à Saint-Valery-sur-Somme. "Nous attendions cela avec impatience", précise son directeur, Jean-Sébastien Eymeoud. Le port Samarien, qui compte 250 anneaux est resté à l'arrêt depuis la mi-mars. Les plaisanciers peuvent à nouveau naviguer mais en respectant des règles strictes.

Les règles du déconfinement valables aussi en mer

"Nous avons transmis une information auprès de nos plaisanciers dans laquelle on leur demande de respecter, comme partout les gestes barrières. Nous avons mis en place un distributeur de gel hydroalcoolique avant l'accès aux pontons. La fédération française de voile a également émis des recommandations. Elle demande de revenir systématiquement à son port d'attache, d'être extrêmement vigilant au vent et de ne pas sortir quand  un vent supérieur à vingt nœuds est annoncé. Concernant les équipages, il faut veiller au respect stricte des gestes barrières et des distanciations sociales et ne pas accueillir trop de personnes à bord où des personnes qui ne seraient pas restées sous le même toit", détaille Jean-Sébastien Eymeoud.

Sur mer, comme sur terre il y a un rayon de circulation. Vous devez rester sur une bande de 300 mètres. A Saint-Valery-sur-Somme, la brigade nautique de gendarmerie surveille les activités de plaisance et peut dresser des amendes de 135 euros.

Sur le sable ou dans l'eau à proximité de la plage, les activités de loisir reprennent également. A Quend, le gérant de l'école de char à voile, Christophe se dit "soulagé" après deux mois de confinement qui ont généré une perte de "40% du chiffre d'affaire." Lui aussi reprend avec des règles strictes à respecter notamment sur la désinfection de tout le matériel. Les groupes de personnes sont limités à huit par animateur et les clients doivent venir avec leur propre matériel. Les vestiaires sont fermés. 

Christophe, gérant de l'école de voile Ozone à Quend-Plage dans la Somme

Choix de la station

À venir dansDanssecondess