Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Avec la Toussaint, les chrysanthèmes refleurissent

lundi 29 octobre 2018 à 17:40 Par Jean-Pierre Burlet, France Bleu Vaucluse

En cette période les français ont une tradition : nettoyer les tombes familiales et les décorer avec des chrysanthèmes en pots. Il s'en vend 20 millions de pots chaque année, un marché qui pèse plus de 150 millions d'euros. Le prix moyen de vente au détail chez un fleuriste est de 8 euros.

La "famille chrysanthèmes" sous la serre des Peytier père et filles.
La "famille chrysanthèmes" sous la serre des Peytier père et filles. © Radio France - Jean-Pierre Burlet

Cavaillon, France

La plupart des chrysanthèmes sont cultivés hors sol aujourd'hui. Mais à Cavaillon, chez la famille Peytier, on reste dans la tradition du plein champ. Valérie et Cécile ont pris la succession de leur père Albert et produisent 16.000 pots chaque saison. Mais ils regrettent que cette plante rustique ne soit pas plus utilisée en décoration dans les jardins toute l'année parce que le marché floral de la Toussaint a tendance à s'étioler.   

Fleur de deuil ou de... mariage  

D'ailleurs son image de fleur pour pierre tombale n'est pas valable partout. Ainsi en Chine, c'est la plante des mariages ! Pour le moment, la moitié de la production est vendue sur l'exploitation, l'autre moitié part chez de petits fleuristes de la région.

Les Peytier (père et filles) producteurs de chrysanthèmes à Cavaillon.