Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Avec le déconfinement en Suisse, énorme bazar en perspective à la frontière entre la Haute-Savoie et Genève

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

La Suisse entame son déconfinement progressif ce lundi, 15 jours avant la France. Toujours soumis au contrôle systématique de leur permis de travail, des dizaines de milliers de travailleurs frontaliers s'apprêtent à galérer plusieurs heures ce lundi matin aux quatre points de passage pour Genève.

Illustration: bouchons ordinaires pour les travailleurs frontaliers à la douane de Bardonnex (Suisse)
Illustration: bouchons ordinaires pour les travailleurs frontaliers à la douane de Bardonnex (Suisse) © Maxppp - Norbert Falco

Une semaine après l'Allemagne et quinze jours avant la France, la Suisse entame ce lundi le déconfinement progressif de ses 8 millions d'habitants. L'activité reprend pour les coiffeurs, chirurgiens, crèches, jardineries, magasins de bricolage, chantiers. Le 11 mai, ce seront les écoles et autres commerces. Dans le canton de Genève, ce déconfinement non synchronisé entre France et Suisse signifie le retour au travail de plusieurs dizaines de milliers de travailleurs frontaliers (en temps normal ils sont environ 100.000 frontaliers à travailler à Genève) de la Haute-Savoie, la Savoie, de l'Ain, et de l'Isère, dans des conditions extrêmement compliquées.

Quatre postes frontières ouverts pour davantage de voitures que d'ordinaire

Avec l'épidémie de Coronavirus, et le confinement en Suisse et en France, quatre points de passage sont possibles dans le genevois. Quatre postes frontières seulement, pour beaucoup plus de véhicules que d'ordinaire, où les bouchons sont déjà légions et quotidiens. À cette augmentation de trafic plusieurs raisons :

  • Les contrôles douaniers restent systématiques, l'autorisation à pénétrer sur le territoire helvète assujettie à la détention du permis de travail frontalier, le permis G, ou de l'attestation d'un employeur.
  • Le covoiturage est interdit
  • Aucun train ne circule entre Grenoble, Chambéry, Annecy  et Genève, la SNCF confirmant qu'il en sera ainsi jusqu'au 11 mai. La seule offre ferroviaire est celle du Léman Express, le train trans-frontalier entre Annemasse et Genève. 

Bus pour Genève, bateaux pour Lausanne

Les alternatives possibles à la voiture en Haute-Savoie sont :

  • Pour Genève, les bus départementaux Transalis, avec des horaires et fréquences modifiés et réduits depuis Evian-les-Bains, Thonon-les-Bains, Saint-Gervais-les-Bains, Annecy. 
  • Pour Lausanne, les bateaux de la CGN, la compagnie générale de navigation au seul départ  d'Evian.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess