Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Avez vous installé un détecteur de fumée ?

mercredi 23 décembre 2015 à 10:46 Par Christophe Tourné, France Bleu Bourgogne

Si vous n'avez pas encore installé votre détecteur de fumée, il ne vous reste qu'une semaine pour le faire. Le délai supplémentaire accordé par le gouvernement arrive à son terme. Mais les réfractaires sont nombreux y compris en Bourgogne.

Détecteur de fumée
Détecteur de fumée © Radio France - Fabien FOUREL

Dijon, France

Ca devait être obligatoire le 8 mars dernier, mais face à la rupture de stocks dans les magasins, le gouvernement a donné un délai supplémentaire pour installer chez soi un détecteur de fumée. Un délai qui se termine le 31 décembre.

Si vous n'en avez pas encore, vous n'êtes pas les seuls. Selon un sondage de l'association des brûlés de France, 7 millions de foyers n'auraient toujours pas de détecteur de fumée. Et toujours selon cette étude, parmi eux, seul un sur cinq a l'intention d'en installer un avant la date-butoir.

Pour la CLCV en Côte-d'Or, le détecteur de fumée n'est pas une priorité !

David Demey, le président de l'association de consommateurs CLCV en Côte-d'Or estime que détecter les fumées, ce n'est pas forcément la priorité numéro un. Pour lui, un détecteur devrait d'abord déceler le monoxyde de carbone « quelque chose qu'on ne voit pas, qu'on ne matérialise pas »

« On sait tous que des intoxications et une centaine de décès sont liés au monoxyde de carbone chaque année. Il vaut donc mieux installer un appareil qui le détecte » . En revanche, David Demey déconseille des détecteurs qui décèlent à la fois les fumées et le monoxyde car ces appareils ne pas fiables.

La loi ne prévoit pas d'amende pour ceux qui n'en installeraient pas.

Difficile également d'inciter les réfractaires puisque la loi ne les sanctionne pas. Pas plus que les assureurs, en cas d'incendie.

Nicolas Seraine, le délégué départemental du CDIA (le centre départemental de documentation sur les assurances) explique que « les assureurs ne veulent pas pénaliser les assurés. Si demain il y a un incendie chez vous, et qu'il n'y a pas de détecteur, la sanction pourrait être que vous conserviez à votre charge 10, 20 ou 30% du montant du sinistre. C'est possible. On peut prévoir des tas de choses, mais aujourd'hui, les compagnies d'assurances n'ont pas décidé de sanctionner les assurés. »

Pour Nicolas Seraine, c'est le rôle de l'Etat de sanctionner ceux qui ne respectent pas la loi sur les détecteurs. Même s'il admet que c'est difficile d'aller contrôler chez les gens, s'ils ont bien mis un appareil puisque la police n'a pas le droit de rentrer au domicile d'un particulier sans mandat de perquisition.