Société

Avez-vous réussi à vous organiser pour la rentrée dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires?

Par Aurélie Locquet, France Bleu Alsace jeudi 26 juin 2014 à 11:36

La réforme des rythmes scolaires sera appliquée partout à la rentrée de septembre

98,5% des communes alsaciennes ont fait parvenir leur projet dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires. Mais une poignée d'entre elles font toujours de la résistance. De leur côté certains parents ont des difficultés à trouver des places en périscolaire.

Les horaires de la rentrée de septembre dans votre école ici

La réforme des rythmes scolaires reste à la une de l'actualité. En Alsace selon les chiffres du rectorat, 98,5% des communes mettront le dispositif en oeuvre à la rentrée, c'est plus que les 97% de communes au niveau national. Mais quelques unes font encore de la résistance, principalement dans le Haut-Rhin (Colmar, Andolsheim, Heiteren, Houssen, Landser, Reguisheim et Wettolsheim). Le préfet du département a donc décidé de saisir de tribunal administratif, rappelant que ces communes "sont dans l'illégalité et que seul le directeur académique des services de l'Education nationale est cométent pour arrêter l'organisation de la semaine scolaire pour toutes les écoles du département."

"Quand on est conscient qu'on est en train de mettre en place quelque chose de mauvais pour les enfants, il faut se battre", répond Lucien Muller, le maire de Wettolsheim. "L'intérêt de l'enfant n'est pas prouvé, cette réforme aboutit surtout à une désorganisation des rythmes familiaux et associatifs."

"C'est une réforme d'ampleur qui a besoin d'une phase d'ajustement"

"Nous mesurons que ça demande des modifications d'horaires pour les parents", reconnaît le recteur d'académie à Strasbourg, Jacques Pierre Gougeon. "Mais c'est une réforme de grande ampleur, elle a besoin d'une phase d'ajustement. Les maires et les directeurs d'école font le maximum pour que tout se passe le mieux possible."

Mais les maires de certaines petites communes haut-rhinoises sont inquiets. "Quand on est en périphérie des grandes villes, certains parents viennent nous voir pour nous dire qu'ils vont inscrire leurs enfants dans le privé pour échapper à cette réforme des rythmes scolaires" , souligne Lucien Muller.

Retrouvez l'interview en intégralité de Lucien Muller, maire de Wettolsheim:

INVITE FBA 7H15 RYTHMES SCOL - MF5 BF

Retrouvez l'interview en intégralité du recteur d'académie, Jacques Pierre Gougeon:

INVITE FBA 7H45 RYTHMES SCOL - MF5 BF

Partager sur :