Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Avignon vend des sièges du Parc des Sports à Alès

mercredi 30 mai 2018 à 10:02 Par Philippe Paupert, France Bleu Gard Lozère et France Bleu Vaucluse

389 sièges du Parc des Sports d'Avignon sont vendus à la ville d'Alès. Les tribunes étaient vides depuis la faillite de l'AC Arles Avignon. La ville d'Alès achète 18 000 euros ces tribunes pour des manifestations culturelles et sportives.

389 sièges jaunes et bleus seront vendus à Alès
389 sièges jaunes et bleus seront vendus à Alès - Service des Sports Avignon

Avignon, France

En conseil municipal mercredi, la mairie d'Avignon met en vente des tribunes du parc de sports. 389 places jaunes et bleus seront vendues à la ville d'Alès. La ville d'Avignon évoque une entrée de recettes. 

La ville d'Alès achète 18 000 euros les 389 places jaunes et bleus de la tribune nord du parc des Sports d'Avignon. Bonne affaire puisque ces sièges neufs coûtent 38 000 euros. Au service des sports d'Alès, on explique qu'il ne s'agit pas d'agrandir le stade Pibarot mais de pouvoir monter des tribunes lors de manifestations culturelles ou sportives. 

Sièges d'occasion avec un rabais de 20 000 euros pour Alès

A la mairie d'Avignon, on apprécie cette rentrée d'argent car l'adjoint aux sports Bernard Hokmayan confie qu'on "ne sait pas quoi faire de ces tribunes" vides depuis la faillite de l'Ac Arles Avignon en 2015. Lors de la montée en Ligue 1 en 2010, les tribunes étaient pleines pour le match contre l'OM. Aujourd'hui ce sont les rugbymen à 13 du SO Avignon qui jouent devant ces tribunes rarement  garnies. 

La mairie d'Avignon se sépare sépare de ces sièges pour mettre en valeur une voie qui traversera la future plaine des sports entre Parc des Sports et Stade nautique. Quatre millions d'euros avaient été investis dans ces tribunes et la réfection du stade pour suivre une seule saison en Ligue 1 l'Ac Arles Avignon.