Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Avord : la réfection des pistes débutera fin 2019

mercredi 24 octobre 2018 à 16:37 Par Michel Benoît, France Bleu Berry

C'est le premier employeur du Cher, avec 2.400 personnes qui y travaillent : la base aérienne d'Avord prépare l'avenir. 50 millions d'euros vont être investis pour moderniser la piste et accueillir le nouvel avion de transport qui vient d'être livré à l'armée de l'air : l'airbus A330 MRTT.

La base d'Avord se prépare à accueillir le nouvel avion de transport de l'armée de l'air : l'A330 MRTT
La base d'Avord se prépare à accueillir le nouvel avion de transport de l'armée de l'air : l'A330 MRTT © Radio France - Michel Benoit

Avord, France

Les travaux vont démarrer fin 2019 et dureront environ deux ans. Il s'agit en fait de deux chantiers : " Le premier chantier consiste à moderniser les équipements de la piste actuelle pour faciliter l'atterrissage par tout type de temps, explique le commandant de la base, le colonel Géraud Laborie. C'est bien sûr possible aujourd'hui mais les équipements ont vieilli et nous demandent une maintenance assez lourde. Le second chantier vise à permettre d'accueillir l'A330 MRTT qui pourra être déployé chez nous. C'est un avion plus large et plus lourd que l'avion de ravitaillement en vol utilisé actuellement. Il mesure 20 mètres d'envergure de plus (ndlr : 60 mètres) et nous devons adapter le taxiway. L'ensemble des travaux sera terminé pour début 2022. " 

Le colonel Géraud Laborie, commandant de la base aérienne d'Avord. - Radio France
Le colonel Géraud Laborie, commandant de la base aérienne d'Avord. © Radio France - Michel Benoit

L'autre priorité du nouveau commandant de la base d'Avord (il a pris ses fonctions le 7 septembre), c'est de rendre la base d'Avord plus attractive pour les militaires. Comme le Berry, d'une manière générale, la base d'Avord, n'attire pas assez. Chaque été, environ 20 % des militaires d'Avord demande leur mutation. Certains quittent carrément l'armée au bout d'un premier contrat de 5 ans : " On remarque que les générations actuelles se projette moins que nous dans des carrières longues. On doit donc réfléchir à un nouveau parcours de formation plus adapté." explique le colonel Laborie.  

C'est à Avord que sont stationnés notamment les quatre avions radars Awacs français (avion équipé d'un gros dôme sur fuselage) - Radio France
C'est à Avord que sont stationnés notamment les quatre avions radars Awacs français (avion équipé d'un gros dôme sur fuselage) © Radio France - Michel Benoit

Le commandant de la base d'Avord souhaite davantage "fidéliser" les personnels et cela passe aussi par des améliorations bien concrètes de la qualité de vie notamment pour les 250 militaires qui vivent sur la base : " Avord est relativement loin de la ville phare qu'est Bourges et cela rebute parfois certains militaires, notamment les plus jeunes. Depuis le mois de février, nous avons par exemple déployé un système de wi-fi pour qu'ils puissent notamment rester en contact avec leur famille.  L'autre gros enjeu, c'est le travail des épouses. Nous participons avec d'autres grosses entreprises à une cellule d'aide à la recherche d'emploi qui a été créée à la CCI du Cher." Il y a quatre ans, une crèche a également été ouverte à Avord.