Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Avord : une nouvelle maison France Services labellisée

-
Par , France Bleu Berry

La neuvième Maison France Service labellisée dans le Cher : à Avord. L'objectif est d'en avoir une par canton ainsi que deux structures itinérantes. C'est la réponse du gouvernement à la colère des gilets jaunes qui dénonçaient entre autres la fermeture des services publics.

Inauguration de la maison France Services d'Avord ( Cher)
Inauguration de la maison France Services d'Avord ( Cher) © Radio France - Michel Benoit

Deux agents vous accueillent dans ces maisons France Service. Ils s'engagent à vous apporter une réponse sur la plupart des questions administratives dans un délai maximum de 72 heures. L'état verse 30.000 euros par an à la commune ou la communauté de communes qui met à disposition les locaux.  A Avord, cela fait un an que la structure fonctionne déjà (sous l'ancienne appellation Maison de Service au Public). Si certains dénonce un pis aller et un transfert de charges de l'état vers les collectivités, la présidente de la communauté de communes de la Septaine, Sophie Gogué, y voit au contraire une vraie proximité qui se recrée : " Les deux agents que nous avons sont des personnes fabuleuses qui placent l'humain au coeur et qui le portent à bout de bras. Et c'est ce qu'on attend d'un service comme celui-ci, c'est de rendre service pour de vrai. Et on a un retour fabuleux. En ce moment, les administrés apportent des chocolats et des fleurs aux agents. Cela prouve qu'ils sont contents du service qui leur est donné. Que les détracteurs viennent tester et il se rendront compte que ça marche ! C'est parfaitement complémentaire. Il est vrai qu'ici on a pu garder la trésorerie de Baugy ! Et on installe un système visio avec l'ensemble des mairies de la communauté de communes pour que les administrés n'aient pas forcément à se déplacer jusqu'à la maison France Services d'Avord. C'est sûr, les 30.000 euros payés par l'état ne couvrent pas tous les frais, mais il faut savoir que c'est la première fois que l'état subventionne le fonctionnement et pas l'investissement. "  

Sophie Gogué, présidente de la communauté de communes de la Septaine.
Sophie Gogué, présidente de la communauté de communes de la Septaine. © Radio France - Michel Benoit

Certains voient dans ces maisons France Service, un moyen pour l'état de se désengager à bon compte et un service au rabais qui ne remplacera jamais l'expertise de fonctionnaires spécialisés, qu'en est-il exactement ?  C'est sûr, les deux agents affectés ne peuvent pas résoudre par eux-mêmes les questions les plus pointues. Mais elles peuvent contacter l'expert qui les renseignera rapidement : " Nous avons des référents pour chaque opérateur national " décrit Bénédicte Granger, l'une des deux agents d'accueil de la maison France Service d'Avord. " Ils s'engagent à nous apporter une réponse sûre sous soixante-douze heures maximum. Généralement, on l'obtient en vingt-quatre heures." La mission serait donc remplie... Ce qui revient le plus souvent concerne les cartes grises : " C'est vraiment la demande numéro un " avoue Valérie Gateau, l'autre agent d'accueil. " Le site de l'ANTS n'est pas toujours facile. Quand c'est une demande particulière comme transférer la propriété d'une voiture dont on hérite, ça peut être compliqué sur ce site. Il nous arrive même assez souvent de devancer les interrogations des administrés en leur posant des questions. Et on peut alors résoudre d'autres questions." 

Valérie Gateau (à droite) et Bénédicte Granger, les deux agents d'accueil de la maison France Services d'Avord (Cher)
Valérie Gateau (à droite) et Bénédicte Granger, les deux agents d'accueil de la maison France Services d'Avord (Cher) © Radio France - Michel Benoit

Des ordinateurs sont également mis à disposition pour apprendre aux administrés à effectuer par eux-mêmes les démarches : " Je pense à un petit monsieur qui devait faire son actualisation mensuelle à Pole Emploi " relate Bénédicte Granger. " Au début, c'était je ne sais pas faire et je ne veux pas faire. Désormais, on l'accueille, on le place devant l'ordinateur et il sait se débrouiller seul. C'est aussi notre objectif. Accompagner dans les démarches et apprendre aux administrés à les réaliser."  Pour Vincent Bouvier, préfet du Cher, c'est l'évolution logique des choses puisqu'il n'est pas possible de maintenir une emprise physique de chaque service public partout : " _La réalité, c'est qu'on doit évoluer et cela nous oblige à donner la bonne réponse notamment en zone rurale où est née une frustration, voire une colère face à une certaine désertification. Ces maisons France Services sont à la hauteur des enjeux pour recréer de la proximité."  _Les fermetures de services publics vont se poursuivre dans le Cher :  au 1er janvier les trésoreries de Châteaumeillant et Aubigny sur Nère fermeront.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess