Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Baignade dans la Loire : les pompiers du Loiret appelés trop souvent pour rien !

mercredi 8 août 2018 à 17:35 Par Eric Normand, France Bleu Orléans

Ce n'est pas faute de rappeler que la baignade est interdite dans la Loire ! Mercredi après-midi, les pompiers du Loiret ont été appelés parce qu'au niveau du Pont George V à Orléans, un nageur était en perdition. Mais à leur arrivée, l'homme était sorti de l'eau et tout allait bien.

Les pompiers ont été appelés parce qu'un homme se baignait dans la Loire au niveau du Pont George V à Orléans
Les pompiers ont été appelés parce qu'un homme se baignait dans la Loire au niveau du Pont George V à Orléans © Radio France - Eric Normand

Orléans, France

La Loire présente de nombreux dangers qui justifient l’interdiction de s’y baigner. Même quand la température grimpe ... Chaque été, les bords du fleuve se transforment en plage, on y voit fleurir les parasols, les serviettes et même quelques nageurs qui s'aventurent au milieu du fleuve. Pourtant, il est strictement interdit de se baigner dans la Loire à Orléans depuis plus de 50 ans. L'arrêté municipal date d'août  1966 ! 

Les pompiers du Loiret trop souvent appelés 

Ce mercredi après-midi, les pompiers du Loiret ont été appelés à Orléans, parce qu'un nageur était - soit disant - en perdition au niveau du pont George V. Mais à leur arrivée, l'homme était sorti de l'eau et en fait, tout allait bien. C'est une situation récurrente depuis le début du mois de juillet et que déplore le commandant Patrick Maurin, conseiller technique en secours nautique, "avec la canicule, on cherche la fraîcheur, alors les gens se rapprochent du Fleuve et certains se mettent dans des situations qui peuvent inquiéter vu du rivage d'où l'objet de ses appels." Mais le pompier assure "qu'à chaque fois, des équipes se déplacent pour lever le doute comme cet après-midi et comme c'est le cas quasiment chaque jour." A leur arrivée, les pompiers ont trouvé un homme en bonne santé qui n'était pas en danger. 

On peut encore se noyer dans la Loire même avec peu d'eau - le commandant Patrick Maurin

L'an dernier, les pompiers du Loiret sont intervenus dix-sept fois, pour porter secours à des personnes en difficulté dans la Loire. 

Message de prévention des pompiers

Il faut aussi se méfier des bancs de sable. "Par exemple, les nombreux bancs de sable attirent les familles et les gens ne se méfient pas parce que ça ressemble à des plages," explique le commandant Patrick Maurin. "Cela s'apparente à des plages mais en tous les cas, le sable tel qu'il se présente aux abords de l'eau ne réagit pas du tout de la même façon que sur une plage en mer," explique-t-il, "il se dérobe sous les pieds, il se délite, et on peut très rapidement glisser. Le niveau d'eau d'un mètre peut passer rapidement à deux mètres et là on perd pied et si on perd ses moyens, on peut se noyer. Et même en étant un bon nageur, on ne peut jamais contrer le courant." 

Pour se baigner en toute sécurité, mieux vaut se rendre dans les piscines de la région ou encore à l'Ile Charlemagne.