Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Banlieues : "L'État, de façon structurante, a maltraité ces territoires" estime le maire de La Courneuve

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Après la publication d'une lettre ouverte un collectif de personnalités publiques et politiques appelle au rassemblement ce mardi à La Courneuve pour dénoncer les inégalités territoriales. Déjà existantes, elles ont augmenté avec la crise sanitaire "qui les a révélées" dit le maire de La Courneuve.

Dans une lettre adressée à Emmanuel Macron, les signataires réclament notamment une "remise à niveau des services publics" (illustration)
Dans une lettre adressée à Emmanuel Macron, les signataires réclament notamment une "remise à niveau des services publics" (illustration) © Radio France - Rémi Brancato

A l'initiative d'une lettre publiée dans le JDD et adressée à Emmanuel Macron, Gilles Poux, le maire communiste de La Courneuve, réclame "six mesures d'urgence pour la Seine-Saint-Denis et les territoires les plus durement touchés par le Covid-19". Un rassemblement est organisé ce mardi 23 juin à 18 heures devant la mairie de La Courneuve pour dénoncer ces inégalités territoriales, exacerbées par la crise sanitaire. 

Avec une cinquantaine de personnalités publiques et politiques, l'élu communiste compte bien se faire entendre et obtenir ces six mesures d'urgence : "Un réel plan social, la remise à niveau des services publics, un plan pour la santé, une vraie politique d'emploi dans les quartiers, un plan pour l'éducation et un plan ambitieux de lutte contre les violences policières".

"Cette crise a été un révélateur", souligne Gilles Poux, précisant que La Courneuve "a cinq fois moins de médecins que Paris". "L'État, de façon structurante et dans la durée, a maltraité ces territoires", lâche-t-il. "Ça n'est pas pour rien que le Premier ministre est venu reconnaître cette situation inégalitaire. Mais maintenant il faut des actes forts pour les corriger", conclut-il. 

"Une poudrière"

Interrogé par France Bleu Paris sur les manifestations contre les violences policières qui se suivent ces dernières semaines, l'élu estime que "c'est une poudrière". "Il y a un tel sentiment d'injustice, d'inégalité, parfois aggravé par des comportements illicites de certains policiers, qu'on n'est pas à l'abri d'une explosion". Pour Gilles Poux, seuls des signes "suffisamment forts" pourraient éviter d'en arriver là. 

Gilles Poux, invité de France Bleu Paris le mardi 23 juin 2020

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu