Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Banque alimentaire de Moselle : "les Mosellans ont le cœur sur la main" malgré la crise sanitaire

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

La Banque alimentaire de Moselle a récolté 130 tonnes de denrées alimentaires, lors de sa grande collecte en novembre dernier, soit 30% de moins qu'en 2019. Même si la quantité est moindre, la générosité des Mosellans a tout de même été exceptionnelle. Explications.

La grande collecte nationale de la Banque alimentaire, en novembre dernier, a été perturbée par la crise sanitaire de la Covid-19
La grande collecte nationale de la Banque alimentaire, en novembre dernier, a été perturbée par la crise sanitaire de la Covid-19 © Maxppp - Jean-François Frey

Un bilan pas si mauvais, pour la Banque alimentaire de Moselle, lors de sa grande collecte nationale en novembre dernier. Certes, la quantité de denrées recueillies est moins importante : 130 tonnes, contre 188 l'an passé, soit une baisse de 30%. Mais ce chiffre brut est à nuancer.

60 lieux de collecte seulement

D'abord, beaucoup moins de magasins ont participé à la collecte : 60 contre 146 l'an dernier en Moselle. On aurait donc pu s'attendre à une baisse drastique des dons, ce qui n'a pas été le cas. Mais surtout, la Banque alimentaire de Moselle attend encore d'autres dons à réceptionner : "On attend encore le résultat des coupons à code-barre que les clients ont directement payé en caisse", liste Etienne Stock, son président. Certains magasins ont aussi promis de doubler le tonnage qui a été collecté chez eux. Les supermarchés Leclerc ont également organisé une collecte spéciale le 9 décembre dernier. Et puis il y a aussi eu une collecte sur internet, via l'application Mon Panier Solidaire, dont on attend encore le bilan.

Avec tout cela, on atteindra, on dépassera peut-être même, le tonnage de l'an dernier. C'est très encourageant

Autre point positif, s'il y avait moins de points de collecte, les Mosellans ont été beaucoup plus généreux. Certaines associations ont même réussi à obtenir plus que les précédentes années. "On a aussi constaté que la qualité des produits était meilleure, explique Etienne Stock. D'habitude, on trouve davantage de produits repères ou bas de gamme dans nos caddies."

Rester attentif à son voisin en temps de crise

Cet élan de solidarité fait chaud au cœur du président de la Banque alimentaire de Moselle : "On le constate depuis le mois de mars : les Français se serrent les coudes, ne se replient pas sur eux-mêmes, témoigne Etienne Stock. Je suis ému de la réaction des gens, qui restent attentifs à leurs voisins, à la situation qu'ils peuvent rencontrer autour d'eux."

Et les associations caritatives qui vont maintenant redistribuer ces denrées, tels le Secours populaire ou les Restos du Cœur, ont fort à faire : les bénéficiaires sont plus nombreux de 20 à 30% depuis cet automne. 

La prochaine collecte de la Banque alimentaire aura lieu au printemps 2021.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess