Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Bar-le-Duc : des mesures pour éviter les débordements pendant l'acte 9 des "gilets jaunes"

vendredi 11 janvier 2019 à 18:54 Par Angeline Demuynck, France Bleu Sud Lorraine

La maire de Bar-le-Duc s'inquiète de possibles dérapages lors du rassemblement de "gilets jaunes" prévu ce samedi dans sa commune.

La semaine dernière, de nombreux incidents ont émaillé le rassemblement lorrain à Epinal
La semaine dernière, de nombreux incidents ont émaillé le rassemblement lorrain à Epinal © Maxppp - Jean-Charles OLE

Bar-le-Duc, France

L'Acte 9 de la mobilisation des "gilets jaunes" lorrains se déroulera, ce samedi, à Bar-le-Duc. Après Nancy, Metz et Épinal, le rassemblement régional est prévu en début d'après-midi dans la préfecture de Meuse. Un rendez-vous une semaine après des débordements survenus à Épinal où des agences bancaires ont été prises pour cible et une voiture de police retournée. La maire de la commune, Martine Joly se dit à la fois "confiante" et "inquiète". Elle redoute notamment l'arrivée de casseurs comme au mois de juin dernier, lors d'une manifestation anti-Cigéo. 

Boutiques fermées

"La population est assez traumatisé encore par rapport à cela, explique l'élue. Moi je ne veux pas sombrer dans la paranoïa." La mairie comme la préfecture de Meuse ont, en tout cas, pris un certain nombre de mesures pour éviter les débordements. La circulation et le stationnement seront interdits en cœur de ville, le réseau de transport urbain arrêtera de circuler à midi, les commerçants sont invités à baisser le rideau l'après-midi et tous les projectiles potentiels ont été retirés des rues. 

Martine Joly dit comprendre la mobilisation. "Je connais un certain nombre de personnes qui se disent "gilets jaunes", affirme-t-elle, ce sont des gens tout à fait respectable qui doivent être entendus dans leurs difficultés et dans leur questionnement". Mais la maire de Bar-le-Duc se dit également "en colère de voir que l'intimidation et la violence peuvent nous contraindre dans nos allées et venues".