Société

Nantes : après l'incendie de la basilique, un immense chantier débute

Par Thomas Schonheere, France Bleu Loire Océan mardi 20 octobre 2015 à 18:42

La première salve de travaux s'étalera jusque fin 2016
La première salve de travaux s'étalera jusque fin 2016 © Radio France - Thomas Schonheere

Quatre mois après l'incendie qui a ravagé la toiture de la basilique Saint-Donatien, les travaux entrent dans leur première phase. Selon les premières estimations de la Ville de Nantes, le chantier pourrait durer quatre ans.

L'installation ne passe pas inaperçue : depuis lundi, une grue de 90 mètres de haut est installée sur le parvis de la basilique Saint-Donatien, à Nantes. Plus bas, suspendue à un fil de 40 mètres, une nacelle transportant les ouvriers de l'entreprise Lefèvre, chargée des travaux. "Il s'agit de la première phase des travaux, explique Florent Cortet, directeur du BATI (bâtiment, architecture, travaux, ingénierie) de la Ville de Nantes. Il faut d'abord évacuer tous les matériaux restés en équilibre sur le toit de l'édifice, les poutres calcinées, les ardoises, etc. Avec le vent, ils pourraient tomber à l'extérieur du site et le plus urgent c'est vraiment de lever le périmètre de sécurité installé autour de la basilique." Un périmètre de sécurité mis en place depuis l'incendie qui a ravagé la toiture de l'édifice, le 15 juin dernier.

Cette première phase de "mise en sécurité" va s'étaler jusque début décembre. Viendra ensuite la partie la plus impressionnante de cette première salve de travaux : l'installation d'un "parapluie" au-dessus de la toiture de la basilique. Il s'agit en fait de plusieurs plaques de métal, maintenues par des piliers, et qui recouvreront les toits de l'édifice. Objectif : mettre hors d'eau la voûte de la basilique, fragilisée par l'incendie, et qui subit depuis juin dernier les assauts des intempéries. "La voûte pourrait s’effondrer, et on ne pourra travailler dessus qu'une fois le parapluie installé", précise Florent Cortet.

Florent Cortet sur le "parapluie" qui sera installé entre décembre et mi-janvier

Des travaux jusqu'en 2020 ?

L'installation du "parapluie" se déroulera entre décembre et mi-janvier prochain. Viendra ensuite une dernière phase de travaux, jusque fin 2016, consacrée à la voûte de Saint-Donatien. "Une fois toutes ces opérations terminées, nous pourrons nous consacrer à la reconstruction de la charpente et de la toiture", finit Florent Cortet. 

Pour cette première partie du chantier (jusque fin 2016), le budget prévu est de 2,8 millions d'euros. Une somme intégralement remboursée par les assurances, selon la Ville de Nantes. Pour ce qui est de la facture totale (cette première phase ainsi que la reconstruction de la toiture), elle pourrait s'élever à 8 millions d'euros. Un chiffre qui pourrait varier, comme d'ailleurs la durée totale du chantier. Selon les premières estimations faites par les experts de la Ville de Nantes, les travaux pourrait durer jusque fin 2019, début 2020.