Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Basket : Boulazac repêché en Pro A ? Réponse le 25 juin

lundi 18 juin 2018 à 16:44 Par Xavier Dalmont, France Bleu Périgord

L'assemblée générale de la ligue nationale de basket devrait dire lundi 25 juin si oui ou non elle valide la montée de Blois en Pro A de basket. Si ce n'était pas le cas. Boulazac pourrait être repêché.

Boulazac espère revoir des affiches  de Pro A de basket
Boulazac espère revoir des affiches de Pro A de basket © Radio France - benjamin fontaine

Boulazac, France

Sportivement, le club blésois a composté son billet pour l'élite du basket français mais son centre de formation n'a toujours pas reçu d'agrément ministériel. A Blois, tout le monde retient son souffle.

Boulazac de son côté se pliera à la décision  des instances du basket. Sage, le club périgourdin n'entamera aucune action.

En début de saison Blois n'avait pas de centre de formation. Il est en train d'être réalisé, mais un peu dans l'urgence. Pour l'instant, selon nos informations, la fédération n'a pas donné d'avis favorable.

Les status de la LNB  sont clairs. Il n'y aura pas de montée accordée à un club de Pro B qui n'a pas de centre de formation. Dans ce cas de figure c'est le 17e de Pro A qui est repêché.

Blois qui a été brillant sur le parquet, espère une dérogation. Mais le basket français va être très observé sur cette affaire. Elle touche à la formation. Que dire aux clubs de Pro B qui depuis longtemps mettent la main à la poche pour avoir un centre de formation performant ? Une question de fond qui fait beaucoup parler actuellement dans le petit monde du basket français.