Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Basket : coup de théâtre au Limoges CSP, la direction du club démissionne en bloc

-
Par , France Bleu Limousin, France Bleu

C'est par un communiqué officiel diffusé ce mercredi soir sur son site que le Limoges CSP annonce les départs simultanés de Youri Verieras, Jean-Leonard Picot, Antonio Lopez, Manuel Diaz et Olivier Bourgain de la direction du club. Décision prise "dans l'intérêt du CSP" explique Jean-Léonard Picot.

Les dirigeants du Limoges CSP quittent le club
Les dirigeants du Limoges CSP quittent le club © Radio France - Alain Ginestet

Limoges, France

Avant même la réunion des actionnaires de la SASP du Limoges CSP prévue le 18 mai prochain, et au cours de laquelle l'équipe de Céline Forte, épouse de l'ancien Président Frédéric Forte, aurait dû logiquement prendre les rênes du club, l'actuelle équipe dirigeante a décidé de quitter ses fonctions

Elle l'a fait savoir ce mercredi soir par un communiqué du Président Youri Verieras, publié sur le site internet du CSP, dans lequel celui-ci indique avoir pris la décision "de mettre fin à mon mandat de dirigeant ainsi qu’à mes fonctions opérationnelles à échéance du 30 mai". Youri Verieras indique aussi que "Jean-Leonard Picot, Antonio Lopez et Manuel Diaz ont décidé de mettre également un terme à leurs mandats". Quant au Directeur sportif Olivier Bourgain, il "quittera également ses fonctions dès cette semaine" précise encore le communiqué.

Préserver les intérêts de l'institution  -  Youri Verieras, Président du CSP

Ainsi, "l’assemblée générale pourra donc pleinement décider de la nouvelle équipe qu’elle souhaite installer" écrit Youri Verieras, qui parle de "décisions nécessaires pour préserver les intérêts de l’institution à laquelle nous sommes tous très attachés". 

Le communiqué officiel du CSP a été publié ce mercredi en fin d'après-midi - Aucun(e)
Le communiqué officiel du CSP a été publié ce mercredi en fin d'après-midi - ©Limoges CSP

"Au Limoges CSP, les Hommes passent, l’institution reste" écrit encore Youri Verieras, soulignant sa "fierté que d’avoir travaillé aux cotés de Fred Forte de longues années et construit avec lui un projet pour Limoges". 

"Mon équipe et moi-même souhaitons le meilleur au Limoges CSP" indique enfin Youri Verieras dans le communiqué du club. "Qu’il puisse continuer longtemps à faire vibrer les limougeauds et les amoureux du basket. Au fond, c’est bien que de cela dont il s’agit véritablement," conclut le  Président du Limoges CSP.

Il faut penser au club, pas aux intérêts particuliers  -  Jean-Léonard Picot, Président du Conseil de Surveillance du CSP

Jean-Léonard Picot ne dit pas autre chose. Le Président du Conseil de Surveillance, joint par France Bleu Limousin, explique "qu'on aurait pu envisager trois ou quatre ans de procédure pour tout remettre en question de façon permanente... Non! Il est temps que tout ça s'arrête" poursuit-il, martelant qu'il "faut penser au club, pas aux intérêts particuliers"... 

"Dans la période où l'on est" poursuit-il, "on construit l'année suivante, donc il était nécessaire que ça s'arrête; nous laissons le club dans une situation économique plus que parfaite avec des fonds propres à hauteur de 1,3 millions d'euros, donc l'équipe qui aura en charge la gestion du club aura tous les moyens d'y voir clair, de le faire grandir et de faire briller ses couleurs, c'est tout ce que je souhaite" déclare à France Bleu Limousin Jean-Léonard Picot, qui conclut: "Je suis licencié au club depuis 1968, je resterai supporter et attentif, et surtout j'attends que le club perdure et brille sur la scène française et européenne".