Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Bassin d'Arcachon : bienvenue au camping !

samedi 7 juillet 2018 à 17:07 Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde

Après des heures dans les bouchons les juilletistes ont enfin débarqués dans les campings du Bassin d'Arcachon ce samedi. Un moment fort de la saison pour les professionnels du secteur et une logistique parfois compliquée à gérer.

Monter la tente, pas le moment le plus facile du séjour ...
Monter la tente, pas le moment le plus facile du séjour ... © Radio France - Stéphane Hiscock

Le Teich, France

Bison Fûté avait vu juste en prévoyant une journée de bouchons ce samedi en Gironde pour le premier jour des départs en vacances. Et comme si cela ne suffisait pas un accident a provoqué une belle pagaille aux portes nord de Bordeaux sur l'A10 avant le péage de Virsac. Résultat : 15 kilomètres de ralentissements. Les vacanciers bloqués dans leurs voitures ont du prendre leur mal en patience avant l'arrivée, enfin, sur leur lieu de villégiature en Gironde.

Ce samedi après-midi les campings du Bassin d'Arcachon ont fait le plein. Au camping Ker Helen du Teich 80 familles se sont installées dans leur mobil home, leur caravane ou leur toile de tente. Pour les amateurs de camping sous la toile il a fallu tout de même compter un temps d'installation un peu plus long.

L'année dernière on a mis quatre heures à monter la tente ... cette année on devrait faire mieux !

Au plus fort de la saison estivale le Ker Helen va abriter 600 vacanciers. C'est un vrai village que Lionel Pujade, le patron, va diriger un peu comme l'élu d'une commune : "on s'occupe des vacanciers comme des administrés. On a les même problèmes qu'un maire." Lionel Pujade gère également 17 travailleurs saisonniers et trois permanents : "dans un camping on a tous les corps de métiers : serveurs, cuisiniers, électriciens, charpentiers, animateurs, femmes de ménages ..."

Le patron du Ker Helen mise sur une bonne saison estivale. Les réservations pour juillet et août sont similaires à l'an passé après un printemps plus compliqué en raison de la météo.

Premières arrivées au Ker Helen