Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Bassin d'Arcachon : un drone pour surveiller les parcs à huîtres ?

mardi 9 octobre 2018 à 17:11 Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde et France Bleu

La société Drone Protect System, basée à La Teste-de-Buch développe un drone capable de surveiller les parcs à huîtres du Bassin d'Arcachon. "Raptor" sera présenté au salon UAV Show de Mérignac ce mercredi.

Le drone Raptor de la société DPS en présentation sur le port de La Hume à Gujan-Mestras
Le drone Raptor de la société DPS en présentation sur le port de La Hume à Gujan-Mestras © Radio France - Stéphane Hiscock

Gujan-Mestras, France

Le salon européen du drone civil et militaire ouvre ses portes à Mérignac ce mercredi. L'UAV Show va rassembler des centaines de professionnels du secteur jusqu'à vendredi. Parmi eux, l'entreprise DPS, basée à La Teste-de-Buch. Cette filiale du groupe girondin Air Marine propose une application très concrète de son engin volant : la surveillance les parcs à huîtres du Bassin d'Arcachon.  

DPS a développé un drone autonome capable d'intervenir jour et nuit au dessus de l'eau. Equippé de caméras le drone peut remplir des missions de surveillance et donc lutter contre les vols d'huîtres fréquents pendant les fêtes de fin d'année. Les ingénieurs de DPS ont récemment présenté  leur engin sur le port de La Hume à Gujan-Mestras.

Le scénario est le suivant : les ostréiculteurs ont installé un système de radars sur leurs parcs. En pleine nuit un bateau non identifié s'approche pour voler des huîtres. L'alarme se déclenche à terre et un opérateur va immédiatement faire décoller le drone pour une mission d'identification. 

Un fois que l'opérateur a validé la mission le drone décolle en moins de 30 secondes et va intervenir seul. A terre on reçoit les images et on peut les transmettre à la gendarmerie. — Philippe Gabet, président de DPS

Rayon d'Autonomie de ce drone "Raptor" : six kilomètres. Vitesse de pointe : 100km/h. Il peut décoller et atterrir par tout les temps sauf au milieu d'une tempête. Son prix :  26.000 euros par an, télésurveillance comprise. Ca reste encore un peu cher pour une entreprise ostréicole mais on peut imaginer un achat groupé et un usage partagé par l'ensemble des producteurs du Bassin.

Patrice Bar, l'un des associés de DPS

A ce jour DPS a déjà vendu son système à une entreprise de production de tomates basée à Parentis-en-Born dans les Landes. Elle travaille également avec les militaires français des forces spéciales.

Le drone Raptor au dessus de sa base d'envol - Radio France
Le drone Raptor au dessus de sa base d'envol © Radio France - Stéphane Hiscock