Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Bastia : lutte contre les épaves et autres voitures ventouses

-
Par , France Bleu RCFM

La préfecture de Haute-Corse vient de lancer un ambitieux plan de résorption des véhicules-épaves et des voitures ventouses sur l'ensemble du département.

François Ravier, préfet de la Haute-Corse et Valérie Zettor, DDSP
François Ravier, préfet de la Haute-Corse et Valérie Zettor, DDSP © Radio France - Alexandre Sanguinetti

Bastia, Corse, France

200 véhicules ont été recensés dans l'agglomération du Grand Bastia et 200 autres sur le reste du département de la Haute-Corse. 

Deux épaves sur le parking d'une résidence à Montesoro - Radio France
Deux épaves sur le parking d'une résidence à Montesoro © Radio France - Alexandre Sanguinetti

L'Etat a débloqué une soixantaine de place dans sa propre fourrière - il n'existe en effet pas de fourrière municipale à Bastia. Ses soixante places permettront d'enlever les 400 voitures concernées, d'ici 4 à 5 mois.  Un des objectifs affichés par les autorités : lutter contre les incendies de voitures qui ont connu depuis le début de l'année, une forte accelération : ", grâce à des conventions avec les pompiers et la police nationale, nous avons déjà réussi à diminuer le nombre de véhicules brûlés par propagation", précise le préfet de la Haute-Corse, François Ravier.

François Ravier, préfet de Haute-Corse

Une épave et une voiture ventouse, abandonées sur le parking d'un immeuble à Montesoro - Radio France
Une épave et une voiture ventouse, abandonées sur le parking d'un immeuble à Montesoro © Radio France - Alexandre Sanguinetti

Les véhicules enlevés iront soit à la casse directement, pour les épaves... soit à la fourrière pour ceux qui roulent encore. Les enlèvements se font à la charge des bailleurs ou des communes, mais si les propriétaires sont identifiables, ils devront rembourser les sommes entre 100 et 200 €, et peut-être aussi s'acquitter d'une amende.

Valérie Zettor, directrice départementale de la sécurité publique de Haute Corse

Les propriétaires indentifiés des véhicules enlevés devront rembourser la fourrière - Radio France
Les propriétaires indentifiés des véhicules enlevés devront rembourser la fourrière © Radio France - Alexandre Sanguinetti
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu