Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Bataille rangée contre les demandeurs d'asile à Etueffont

mercredi 23 décembre 2015 à 18:17 Par Isabelle Rolland et Sébastien Germain, France Bleu Belfort-Montbéliard

Le climat était tendu, ce mercredi après-midi, à Etueffont dans le Territoire de Belfort. Une manifestation a rassemblé une centaine de personnes contre l'arrivée de demandeurs d'asile. Une délégation a été reçue en mairie.

Les manifestants anti-migrants annoncent d'autres opérations
Les manifestants anti-migrants annoncent d'autres opérations © Radio France - Sébastien Germain

Étueffont, France

Cela fait une semaine que le ton monte à Etueffont, dans le Territoire de Belfort. Des tensions après l'arrivée de 26 demandeurs d'asile, en provenance de Calais, et logés dans le bâtiment des Eclaireurs de France, réquisitionné par la préfecture (ces demandeurs d'asile sont volontaires pour quitter la jungle de Calais, dans le Nord pendant quelques semaines) . 

Un face à face tendu

Une centaine de personnes s'est rassemblée, ce mercredi après-midi devant la mairie pour protester contre cette arrivée. Face à eux, un comité de soutien qui s'est créé pour aider les 26 demandeurs d'asile. Un face à face tendu, on a même entendu des insultes, ce qui a provoqué l'intervention des gendarmes.

Des questions et des réponses

 Une délégation a été reçue par le conseil municipal d'Etueffont pour tenter d'apaiser le climat. Des réponses claires et simples ont été apportées.

Des questions et des réponses autour de l'arrivée de demandeurs d'asile

 Par exemple: "combien de temps vont-ils rester chez nous ?" Réponse: "jusqu'au 31 mars 2016." Question:" Comment est-ce possible d'accueillir ces gens là alors que chez nous il y a tant de chômeurs?" Réponse: "Ces demandeurs d'asile ne sont pas autorisés à travailler, ils n'auront aucun accès à l'emploi." Sur le volet sécurité, aucune agression n'a été recensée depuis l'arrivée des migrants.

Une délégation a été reçue en mairie d'Etueffont - Radio France
Une délégation a été reçue en mairie d'Etueffont © Radio France - Sébastien Germain

 Des réponses qui n'ont pas été jugées satisfaisantes par l'association anti-migrants. Elle annonce de nouvelles manifestations, la prochaine aura lieu début janvier devant la préfecture du Territoire de Belfort.

Des traducteurs et des réflexions

 Le comité de soutien de son côté attend l'arrivée de traducteurs dans les prochains jours pour faciliter la communication. Des réflexions sont actuellement menées sur les besoins des demandeurs d'asile, que ce soit pour du sport, des vêtements, des livres ou des contacts.