Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Bayeux: coup d'envoi du Prix des correspondants de guerre

C'est le début ce lundi du Prix Bayeux des correspondants de presse. 22 ème édition avec au programme des rencontres, des débats, des expositions. Une émission spéciale de France Bleu Basse-Normandie sera en direct de Bayeux ce vendredi. Visite guidée des points forts de cette édition 2015.

Le visuel reprend un photo d'un reportage primé en 2014, réalisé au Bahrein
Le visuel reprend un photo d'un reportage primé en 2014, réalisé au Bahrein - Mohammed Al-Shaikh/ AFP

Bayeux, France

Pour sa 22 ème édition le Prix Bayeux des Correspondants de guerre va remettre 10 prix dans différentes catégories de médias: radio, photo, télévision, presse écrite et web journalisme. 55 reportages ont été pré-sélectionnés. Ils traitent, pour l'essentiel, de la Syrie, l'Irak, l'Ukraine ou encore le Burundi ou Boko Haram.

Mais au fait, pourquoi être installé à Bayeux ?

Depuis 1994 donc, le Prix des correspondants de guerre se tient à Bayeux. Il y a été crée. Deux hypothèses coexistent sur la raison de l'implantation de l'événement dans cette commune d'un peu plus de 13 000 habitants. La première veut que les plus grands correspondants pendant la deuxième guerre mondiale avaient établi leur QG à Bayeux. Hemingway ou encore Capa y avaient posé leur sac à dos. La deuxième remonte à bien plus loin. Au 11ème siècle exactement et à la Tapisserie de Bayeux. Cette oeuvre serait le premier "reportage de guerre" de l'histoire. Elle conte la bataille de Hastings en 1066. Le conflit opposait le dernier roi anglo-saxon d'Angleterre, Harold Godwinson, au duc Guillaume de Normandie, et s'est soldé par une victoire décisive de ce dernier. Ce serait donc un hommage à la gigantesque broderie de plus de 350 kilos que d'avoir choisi Bayeux comme lieu pour cet événement.

L'empreinte de Charlie

Les attentats à Charlie Hebdo ont évidemment marqué au fer rouge l'année 2015. Une exposition est consacrée aux vicitmes du 7 janvier. Elle se tient jusqu'au 11 octobre au Musée d'Art et d'Histoire de Bayeux. Il s'agit d'une fresque réalisée par une quarantaine de dessinateurs du monde entier venus en septembre aux rencontres du dessin de presse à Caen.

Les attentats continueront de planer ce jeudi. C'est le jour où  la stèle en hommage aux journalistes morts pendant l'exercice de leur métier est dévoilée. Pour la première fois depuis la création du prix Bayeux en 1994, des journalistes morts en France verront leurs noms gravés sur cette stèle. Les journalistes assassinés à Charlie hebdo.

Les scolaires au coeur du Prix

Cette année, 3000 scolaires vont participer au Prix Bayeux. C'est un record.  1900 lycéens vont voter pour le Prix région des lycéens de Basse-Normandie, répartis dans 46 établissements. 1000 collégiens sont inscrits à l'opération "Collèges au cinéma". De nombreux professionnels viennent leur raconter leur métier, comme Emilie Blachère de Paris Match.

Retour en images sur l'édition 2014

Emission spéciale sur France Bleu Basse-Normandie

Ce vendredi entre 19 et 20h, émission spéciale animée par Philippe Thomas. Elle sera diffusée également sur France Bleu Cotentin.