Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Bayonne : 500 gilets jaunes pour l'acte 11

dimanche 27 janvier 2019 à 5:17 Par Jennifer Biabatantou, France Bleu Pays Basque

Onzième samedi consécutif de mobilisation pour les gilets jaunes du Pays basque. Pour cette nouvelle manifestation, ils sont 500 à s'être donné rendez-vous en début d'après-midi à Bayonne pour montrer qu'ils ne lâcheront rien.

Des gilets jaunes des Landes sont venus grossir les rangs
Des gilets jaunes des Landes sont venus grossir les rangs © Radio France - Jennifer Biabatantou

Acte 11. Les gilets jaunes du Pays basque se sont retrouvés à Bayonne pour cette nouvelle journée de mobilisation. 

Dès 14 heures, au départ de la place Saint-André, le cortège fluorescent a déambulé dans les rues du Petit et du Grand Bayonne. Casserole dans une main, sifflet dans l'autre, les manifestants ont fait résonner leurs revendications : "une justice sociale", "la fin des privilèges", "une juste répartition des richesses". C'est la principale demande de ces citoyens en colère.

Le R.I.C pour Référendum d'Initiatives Citoyennes toujours au coeur des revendications - Radio France
Le R.I.C pour Référendum d'Initiatives Citoyennes toujours au coeur des revendications © Radio France - Jennifer Biabatantou
Des représentations de la Marianne ensanglantée pour dire que le "démocratie prend des coups" - Radio France
Des représentations de la Marianne ensanglantée pour dire que le "démocratie prend des coups" © Radio France - Jennifer Biabatantou

Ils disent "non" à la liste "gilets jaunes" aux Européennes 

En revanche, certains membres du mouvement ne veulent pas d'une représentation des gilets jaunes aux prochaines élections européennes. L'idée a été lancée par Ingrid Levavasseur, une figure emblématique du mouvement. La liste a été créée le 23 janvier sous le nom de Ralliement d'Initiative Citoyenne, non sans rappeler le fameux R.I.C., le Référendum d'Initiatives Citoyennes. Actuellement, ils sont dix à s'y être inscrits, mais 79 noms sont nécessaires pour valider la candidature. 

Le mouvement des gilets jaunes c'est aussi la dénonciation des violences policières - Radio France
Le mouvement des gilets jaunes c'est aussi la dénonciation des violences policières © Radio France - Jennifer Biabatantou

Gilles estime que c'est "une usurpation, on n'a pas besoin de représentant, encore moins aux élections européennes". Sylvain abonde dans ce sens : " Ça nous discrédite. Il faut du concret, en tant que gilets jaunes, on doit montrer qu'on est présent dans la rue.

Ce que craint Christelle avec cette démarche, ce sont les divisions que pourrait engendrer cet engagement sur le mouvement : "c'est du grain à moudre pour M. Macron. Ça va créer des tensions chez les uns et les autres qui vont partir grossir les rangs de ce qu'on ne veut pas grossir".  Puis conclut : "ce n'est pas notre place, c'est un mouvement apolitique"