Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Bayonne : le centre d'accueil des migrants Pausa va recevoir l'aide d'un mécène

-
Par , France Bleu Pays Basque

Le centre d'accueil provisoire va bénéficier d'un fonds abondé par Olivier Grain, ancien industriel devenu mécène. 250 000 euros seront versés, notamment pour aider l'accompagnement des migrants mineurs.

Peinture murale de street art, sur le thème "accueil des migrants", à Bayonne. Août 2019.
Peinture murale de street art, sur le thème "accueil des migrants", à Bayonne. Août 2019. © Radio France - Xexili Foix

C'est une aide précieuse et inattendue dont va bénéficier Pausa, le centre d'accueil provisoire qui vient en aide aux migrants en transit à Bayonne. Comme le dévoilaient nos confrères de Sud Ouest il y a quelques jours, le site cogéré par la mairie, la communauté d'agglomération Pays basque et l'association Diakité, va recevoir un coup de pouce financier de la part de Riace France. 

Ce fonds, dont le nom fait référence à un village italien devenu terre d'hospitalité pour les réfugiés, a été créé par Olivier Legrain, ancien dirigeant d'industries chimiques, connu pour ses convictions de gauche. Le fonds qu'il a abondé s'élève à hauteur d'un million d'euros, et sera réparti à part égal entre les actions menées dans quatre territoires : le Calaisis, Paris, le Briançonnais et le Pays basque.  

Les migrants, "un atout et non une menace"

Un geste humaniste, explique Frédéric Meunier, le directeur de l'association "Le Group" basé à Villeurbanne et qui va gérer ce fonds. "Les migrations offrent une chance à des millions de personnes et profitent aussi bien aux communautés d'origine qu'à celles de destination."... "Je pense que le maire de Bayonne tout comme le maire de Briançon seront unanimes pour dire qu'il n'y pas eu de problèmes de sécurité issus de l'immigration ou des populations de passage depuis qu'elles sont prises en charge et accueillies."

(Ré)écoutez l'interview de Frédéric Meunier, il était l'invité de la rédaction de France Bleu Pays Basque :

Frédéric Meunier, le directeur de l'association Le Group'

Priorité aux mineurs

Le centre Pausa va ainsi recevoir 250 000 euros. Une aide qui ne va pas se substituer au million d'euros annuel injecté par la communauté d'agglomération, explique Frédéric Meunier :  "l'accueil d'urgence est assuré par la communauté d'agglomération, et je tiens à souligner que c'est remarquable et exemplaire. Dans cette zone d'accueil, les mineurs ne peuvent pas rester longtemps et sont pris en charge par la société civile. Les financements seront orientés principalement sur l'accueil et l'accompagnement des mineurs."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu