Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bayonne : le port du masque est loin d'être automatique au marché du samedi sur le carreau des Halles

-
Par , France Bleu Pays Basque

Certaines villes comme Hendaye ont décidé que le port du masque sera dorénavant obligatoire sur le marché. Ce n'est pas le cas à Bayonne. Le marché est fréquenté par 5.000 personnes en moyenne chaque samedi matin. Des usagers plus ou moins enclins à se couvrir le visage.

Un peu moins de la moitié des clients du marché portait le masque ce samedi matin
Un peu moins de la moitié des clients du marché portait le masque ce samedi matin © Radio France - Céline Arnal

A Bayonne, chaque samedi, sur le carreau des Halles, c'est l'affluence. Le marché est un rendez-vous incontournable et les mesures liées au Covid-19 n'ont pas entraîné une baisse de fréquentation. Bien au contraire, le samedi 11 juillet, un record d'affluence a été battu : 5.800 personnes. Les agents de la ville qui sont postés à l'entrée et à la sortie comptent et dressent le même constat : le port du masque est loin d'être automatique.

Bayonne à l'inverse d'autres municipalités comme Hendaye ou Quimper en Bretagne n'a pas choisi de rendre le port du masque obligatoire. Il est vivement recommandé mais clairement, moins de la moitié des personnes se plie à la contrainte. 

La ville d''Hendaye rend le port du masque obligatoire même sur les marchés extérieurs
La ville d''Hendaye rend le port du masque obligatoire même sur les marchés extérieurs - Capture d'écran

C'est "mi-figue, mi-raisin", résume Franck, l'un des agents de la ville de Bayonne. "J'ai l'impression qu'il y a des gens qui ont assimilé le fait qu'on est toujours en covid et qui prennent leur précaution et puis, il y a ceux qui prennent la chose un peu à la légère. J'espère que ça nous portera pas tort pour les mois à venir."

Masque chez les commerçants, nettement moins chez les clients

Au fil des allées et des stands, on remarque que les commerçants ont le masque. Alain par exemple du Moulin de Lantabat reconnait "s'y habituer. C'est une période à passer". 

5.800 clients dénombrés au marché de Bayonne le samedi 11 juillet 2020. Un record
5.800 clients dénombrés au marché de Bayonne le samedi 11 juillet 2020. Un record © Radio France - Céline Arnal

Mylène est pour sa part une habitué du marché. Elle a mis son masque pour la première fois en ce samedi : "J'ai décidé aujourd'hui de le mettre parce qu'il y a plus de touristes, plus de fréquentation", explique-t-elle. Christine de son côté est une habituée du masque.  Elle y voit une question de collectif.  Le port obligatoire dans les lieux clos à partir de ce lundi ne l'a pas surprise. "Pour que les gens respectent il faut toujours imposer les choses. Les gens qui l'ont pas auront des amende sinon ça marchera pas." regrette-t-elle.

Des agents de la ville surveille l'entrée et la sortie du marché
Des agents de la ville surveille l'entrée et la sortie du marché © Radio France - Céline Arnal
Choix de la station

À venir dansDanssecondess