Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Bayonne : pas de distribution de repas chaud à "La Table du Soir" pendant une semaine

jeudi 24 janvier 2019 à 11:28 Par Céline Arnal, France Bleu Pays Basque

"La table du soir" est fermée jusqu'à ce lundi 28 janvier. Une bénévole a été agressée par un bénéficiaire en fin de semaine dernière. Les membres de l'association bayonnaise veulent marquer le coup. Sa présidente demande aux collectivités de meilleurs locaux et plus de sécurité.

Chaque soir, 80 personnes mangent un repas chaud grâce aux bénévoles de la Table du Soir
Chaque soir, 80 personnes mangent un repas chaud grâce aux bénévoles de la Table du Soir © Radio France - Jacques Pons

Bayonne, France

La scène se déroule ce vendredi 18 janvier. C’est l’heure de la distribution quotidienne du repas chaud aux démunis par les bénévoles de "La Table du Soir". Ce soir-là, il y a un groupe de jeunes assez éméchés. Une dispute éclate entre eux puis une bagarre. Une bénévole s'interpose. Elle reçoit alors une gifle si violente qu'elle en tombe au sol.

Marquer le coup

Pour ne pas laisser passer une telle situation, les bénévoles de l’association ont décidé de ne pas distribuer de repas chaud pendant une semaine (jusqu’à lundi 28 janvier). Invitée de France Bleu Pays Basque ce jeudi matin, Paulette Latrubesse, la présidente de l’association insiste :  "ce genre de scènes est très rare. Ce sont des choses qui peuvent arriver mais on les maîtrise. Parfois seulement, ça dérape". Il faut dire que cette année, il y a particulièrement de monde : 80 accueillis en moyenne chaque soir.  

Paulette Latrubesse, la présidente de la Table du Soir à Bayonne  - Radio France
Paulette Latrubesse, la présidente de la Table du Soir à Bayonne © Radio France - Bixente Vrignon

Les personnes sont encore un peu plus exclues pendant cette fermeture mais il doit y avoir le respect des bénévoles, de l’association.

Fermer "La Table du Soir" pendant une semaine a été une "décision difficile à prendre, explique-t-elle encore, parce que les personnes allaient être encore un peu plus exclues pendant cette fermeture mais il doit y avoir le respect des bénévoles, de l’association."

Comment faire à l'avenir ?

Pour qu’une telle situation ne se reproduise pas, les membres de l’association pensent filtrer un peu plus les accueillis à l’entrée des locaux mais Paulette Latrubesse demande, évidemment, aux collectivités de s’impliquer aussi. Les préfabriqués sous le pont Grenet à Bayonne sont vieillissants, ils commencent à être insalubres. 

La ville de Bayonne et la CAPB doivent, selon la présidente de l’association, participer à cette distribution de repas chauds (peut-être en les fournissant d’ailleurs). C’est en tout cas l’appel lancé sur l’antenne de France Bleu Pays Basque.

Chaque soir, en hiver, depuis la création de l’association il y a 26 ans, sous le pont Grenet à Bayonne, sur la rive droite de l’Adour, 80 démunis peuvent manger un repas chaud grâce aux bénévoles de "La Table du Soir".

l'ITW de Paulette Latrubesse sur France Bleu Pays Basque