Société

Béarn - De plus en plus de personnes âgées impliquées dans des accidents de circulation

Par Daniel Corsand, France Bleu Béarn lundi 18 janvier 2016 à 6:22

L'âge au volant, un nouveau problème de société
L'âge au volant, un nouveau problème de société © Radio France - Daniel Corsand

Le nombre de personnes de plus de 65 ans, impliquées dans des accidents ayant provoqué des morts ou des blessés, est multiplié par sept en zone gendarmerie chez nous, dans le Béarn. On en totalise sept en 2014, 45 en 2015. Et le début d'année 2016 n'est pas bon.

Les statistiques de la sécurité routière dans le département des Pyrénées-Atlantiques nous renvoient à ce qui devient un vrai problème pour notre société vieillissante. On est passé en zone de gendarmerie de sept à 45 accidents en un an seulement. Entre 2014 et 2015, le phénomène est quasiment multiplié par sept.

Trop pour être anecdotique

L'exemple du vendredi 7 janvier dernier à Gan est symptomatique de cette difficulté. Le conducteur a 86 ans, comme la piétonne qui traverse dans un passage protégé, avec, pour réagir, les capacités de réaction de son âge. La voiture approche. Il n'y a pas d'obstacle qui gène la visibilité : ni brouillard ni éblouissement. Le conducteur évalue mal la distance, ou ne la voit pas du tout, on ne sait pas. Rien qui explique la collision mortelle. 

C'est la pyramide des âges de notre société qui explique ce phénomène statistique. Des personnes âgées isolées, qui restent de plus en plus longtemps à domicile, dont la mobilité et donc la survie dépend beaucoup de leur capacité à conduire. L'année dernière, un ancien curé béarnais de plus de 90 ans a été arrêté par les gendarmes. Sans s'en être rendu compte, il alternait le 160 KM/H, et le 40 sur la route de Bayonne.

Conduire c'est l'autonomie et la liberté

Je ne supporterais pas qu'on me dise d'arrêter, parce que j'ai besoin de la liberté de pouvoir prendre la voiture quand je veux. — René, 81 ans, vit à Gurmençon

René va prendre sa Scénic dans son garage - Radio France
René va prendre sa Scénic dans son garage © Radio France - Daniel Corsand

René Salles est agé de 81 ans. Il conduit depuis 1954 et il a une voiture depuis 1961. 54 ans de conduite sans le moindre accident, et une seule contravention : un excès de vitesse à Gan en 1976. 66 Km/h au lieu de 60. Il était attendu à Pau pour tuer le cochon ce jour là. René il est "Renault" : une quatre chevaux, une dauphine, deux R16 et il en est à sa deuxième Scénic.

Un stage de remise à niveau

Il y a deux ans, son assurance lui a proposer et payer un stage de remise à niveau pour le code et la conduite. Il a vendu son camping car en 2013 avec lequel il a sillonné la France en vacances. Il est membre depuis des décennies de l'Automobile Club Basco Béarnais. René est un conducteur modèle. Il vit dans un lotissement à Gurmençon, dans un quartier qui s'est vidé de tous ses commerces. Le supermarché le plus proche est à quatre kilomètres. Pour lui et sa femme, qui conduit elle aussi, ne plus conduire c'est perdre énormément en autonomie.

Je fais beaucoup plus attention. On n'a pas les mêmes réflexes et puis on a toujours mal quelque part. C'est dur.

Ecoutez René, 81 ans. Il conduit depuis plus de 54 ans.