Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Georges Coran, le "fusillé inconnu" d'Idron, a désormais son nom avec les autres

-
Par , France Bleu Béarn, France Bleu Gascogne

75 ans après avoir été fusillé avec quatre autres résistants le 15 juin 1944, Georges Coran, longtemps resté le "fusillé inconnu" d'Idron a désormais son nom inscrit sur le monument commémoratif de l’événement. Lors de la cérémonie annuelle près d'une centaine de personnes étaient présentes.

75 ans après et pour la première fois, la cérémonie en hommage aux fusillés d'Idron inclut Georges Coran.
75 ans après et pour la première fois, la cérémonie en hommage aux fusillés d'Idron inclut Georges Coran. © Maxppp - Quentin Top

La commémoration en l'honneur des fusillés d'Idron était teintée d'une émotion particulière cette année. En ce 15 juin 2019, 75 ans après les faits, la stèle des Fusillés comporte pour la première fois le nom de Georges Coran, un des cinq résistants tués par la Gestapo dans le bois du Lanot, dont l'identité était toujours inconnue jusqu'à ces derniers mois.

Le nom de Georges Coran ajouté au bas de la stèle des fusillés d'Idron
Le nom de Georges Coran ajouté au bas de la stèle des fusillés d'Idron © Maxppp - Quentin Top

La famille présente à la cérémonie

C'est le travail acharné d'Eric Amouraben, policier, qui a permis il y a deux mois à peine d'acquérir la certitude que celui jusque là appelé le "fusillé inconnu" était en fait Georges Coran, un Landais d'origine. La mention "martyr inconnu" n'a pas été effacée de la stèle, pour ne pas que cette histoire singulière soit oubliée, le nom de Georges Coran a été ajouté aux quatre autres noms, Michel Lousteau, Pierre Cotonat, Louis Mourlhon et René Amiel.

L'émotion de Georges, petit-neveu de Georges Coran.

Le petit-neveu de Georges Coran, ému de participer à cette commémoration.
Le petit-neveu de Georges Coran, ému de participer à cette commémoration. © Maxppp - Quentin Top

Des membres de la famille de Georges Coran ont fait le déplacement, dont son petit-neveu venu d'Ariège, également prénommé Georges. "Me retrouver ici devant cette plaque avec ce nom, cela fait vider une valise chargée, toute mon enfance, d'une histoire familiale basée sur des non-dits... Tout cela s'accumule donc quand on apprend cela et qu'on arrive ici, cela donne l'impression de pouvoir vider ça, et faire ce deuil qui n'avait pas pu être fait" décrit-t-il.

À la fin de la cérémonie, Eric Amouraben était sollicité de toutes parts, et souvent pour recevoir des remerciements après son travail d'enquête de dix ans pour rendre son nom à Georges Coran. "On arrive à ce que je pensais, ce que j'espérais faire un jour sans savoir si j'y arriverais, apprécie l'enquêteur de police judiciaire dont le grand-père a été fusillé en même temps que Georges Coran. Il y a un sentiment d'achèvement mais sans y croire vraiment après tout ce temps... C'est une sacrée récompense de voir la famille de quelqu'un dont ils ne savaient pas qu'il était mort là, une famille qui a cherché toute sa vie, c'est que ça a beaucoup marqué et c'était sans doute pire de ne pas savoir plutôt que d'avoir une sépulture et un endroit pour se recueillir. Comprendre tout simplement, c'est important pour les familles et pour l'Histoire".

Eric Amouraben, l'homme qui a remis un nom sur le "fusillé inconnu" d'Idron

Eric Amouraben après la cérémonie en hommage aux fusillés d'Idron.
Eric Amouraben après la cérémonie en hommage aux fusillés d'Idron. © Radio France - DG
Choix de la station

À venir dansDanssecondess