Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Beau temps en Alsace : à Strasbourg, les jardins familiaux en pleine effervescence

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Il a fait jusqu'à 18 degrés cette semaine en Alsace, en plein mois de février. Le printemps avant l'heure. Alors à Strasbourg, les parcelles des jardins familiaux ont fait le plein sous le beau soleil

André dans sa parcelle de jardin à Bischheim près de Strasbourg
André dans sa parcelle de jardin à Bischheim près de Strasbourg © Radio France - Antoine Balandra

Ah le soleil... Il réchauffe notre petit corps transi par des mois de froid et d'humidité.  Ce mardi par exemple, il a fait jusqu'à 18 degrés à Strasbourg en Alsace ! 

Le printemps avant l'heure qui a poussé les jardiniers amateurs à retourner la terre. Il faut dire que Strasbourg par exemple est la championne de France toutes catégories pour les jardins familiaux. Avec près de 5.000 parcelles

Cette semaine, le bruit des bêches et des râteaux raisonnait notamment dans les jardins familiaux de Bischheim. Dans sa parcelle, André retournait la terre du jardin qu'il occupe depuis plus de 40 ans : "je vais planter cette année peut être des choux, de la salade, du persil, des haricots" sourit-il. Avant d'ajouter : "avec le Covid, on était enfermé, il fallait rester toujours à la maison".

Juste à côté Jean Luc lui faisait du bricolage : "je mets une cabane en ferraille pour remplacer celle en bois. La terre on ne peut pas la tourner, la travailler, elle est trop mouillée, il faut attendre encore un mois" dit-il. "Mais le beau temps fait vraiment du bien" ajoute-t-il. 

Jeanine elle s'apprêtait à rentrer chez elle pour respecter le couvre feu à 18h. Après une journée bien remplie : "j'ai coupé les vieilles fleurs, j'ai enlevé les mauvaises herbes et même biné l'ail". 

Mais promis, tant qu'il fera beau, André, Jean Luc et Jeanine reviendront chaque jour au jardin profiter du soleil, comme de nombreux strasbourgeois. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess