Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Beaucoup moins chère que les bouteilles, l'eau du robinet fait sa pub sur les plages du Dunkerquois

-
Par , France Bleu Nord

Vous la croiserez sûrement cet été, près des plages, l’estafette vintage de l’Eau du Dunkerquois - le "bistr'eau"- est en tournée, pour des dégustations. Sa mission : convaincre les habitants de boire de l’eau du robinet. Une eau qui vient des sources de l’Aa dans l’Audomarois.

Le "bistr'eau" sillonne les plages du Dunkerquois, pour faire la promotion de l'eau du robinet, à consommer au quotidien.
Le "bistr'eau" sillonne les plages du Dunkerquois, pour faire la promotion de l'eau du robinet, à consommer au quotidien. - Photo "Eau du Dunkerquois"

Dunkerque, France

Seuls 40% des Dunkerquois consomment de l’eau du robinet au quotidien. Les autres lui préfèrent les bouteilles d’eau, qui sont pourtant 200 fois plus chères (hors taxes et assainissement). Par ailleurs, il faut les recycler et puis les transporter en pack. C’est l’équivalent d’une tonne et demie par an et par famille, s’est amusé à compter le Syndicat des eaux. 

Pour encourager à boire de l'eau du robinet, le Syndicat des eaux du Dunkerquois a fait fabriquer une carafe. L'argent de sa vente sera reversé à la Fondation du Dunkerquois solidaire. - Radio France
Pour encourager à boire de l'eau du robinet, le Syndicat des eaux du Dunkerquois a fait fabriquer une carafe. L'argent de sa vente sera reversé à la Fondation du Dunkerquois solidaire. © Radio France - Matthieu Darriet

Et pourtant, l’eau du robinet, produit alimentaire le plus contrôlé en France -plus de 20 000 fois par an à Dunkerque - est impossible à repérer au goût, lors de dégustation à l’aveugle. "Nous avons une personne qui ne s'occupe que de cela, souligne Bertrand Ringot, le Président du Syndicat des eaux. Elle va sur le terrain et l'a fait goûter. Les gens se rendent compte qu'ils sont incapables de la reconnaître." D'ailleurs, sa composition en minéraux, la situe dans la même famille que les eaux Evian, Contrex ou Christaline. 

Un prix de l'eau attractif

Enfin, consommer de l’eau du robinet au quotidien ne remettrait pas en cause significativement la facture des habitants. La tarification solidaire, mise en place à Dunkerque, a permis à 80% des foyers de bénéficier d’un tarif très attractif, l’un des moins chers de France. Seuls les gros consommateurs, qui ont des piscines ou autres, paient le prix fort.

Choix de la station

France Bleu