Société

À Beaune, des voisins vigilants pour lutter contre les cambriolages

Par Thomas Nougaillon et Marion Bargiacchi, France Bleu Bourgogne lundi 25 janvier 2016 à 18:11

Voisins et policiers réunis pour signer la convention des voisins vigilants.
Voisins et policiers réunis pour signer la convention des voisins vigilants. © Radio France - Thomas Nougaillon

À Beaune, le hameau de Challanges va être surveillé par...des voisins. Une convention a été signée entre politiques, forces de l'ordre et habitants lundi afin de mettre en place ce dispositif de "voisins vigilants". Pourtant les vols ne représentent que 1% des interventions dans l'agglomération.

À Beaune, le hameau de Challanges va bénéficier du dispositif des "voisins vigilants". Une convention a été signée en ce sens ce lundi en présence du député-maire Alain Suguenot, de la sous-préfète Florence Vilmus, du commandant Françis Devrez, commissaire de police et d'une vingtaine d'habitants.

Tous réunis pour la sécurité. - Radio France
Tous réunis pour la sécurité. © Radio France - Thomas Nougaillon

Quel est le dispositif ?

Rassurer la population, améliorer la réactivité des forces de sécurité contre la délinquance et accroître l'efficacité de la prévention de proximité... Tel est le principe des "voisins vigilants". 

Sur certains secteurs comme le hameau de Challanges, secteur résidentiel, éloigné du centre ville beaunois, il était pertinent de mettre en place ce dispositif.

  • Françis Devrez, commissaire de police

Pourtant dans ce hameau, de l'autre côté de l'autoroute, à 2 km du centre-ville de Beaune, il n'y a pas plus de cambriolages qu'ailleurs. Tout le monde connait quelqu'un qui a été cambriolé... mais personne ne l'a été personnellement. Il faut dire que la délinquance au hameau de Challanges est minime. Elle ne représente que 1% des interventions de police dans l'agglomération.

Florence Vilmus parle du dispositif "voisins vigilants"

Claire 73 ans, est favorable au dispositif. "Je surveille la cour de mes voisins, tout le temps. Je fais un tour, je regarde si jamais il  n'y a rien d'anormal. Dans le quartier personne n'a été visité. Par contre les nouveaux lotissements sont fréquemment visités parce que les gens sont partis au travail, les maisons sont vides et c'est repéré."

Jean-Noël Lejeune, un voisin référant, explique le système :

Sur internet, il y a un site, tous les voisins sont enregistrés et tout le monde est prévenu dans un délai très bref si quelqu'un de louche parcourt le village.

C'est le premier dispositif "voisin vigilant" signé sur Beaune en zone police, mais 20 ont déjà été signés en zone gendarmerie dans l'arrondissement. Par ailleurs, six autres sont en cours d'élaboration.

Partager sur :