Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Bègles réduit la vitesse dans toutes ses rues à 30 km/h, pour contrer Waze

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

Pour plus de sécurité pour les piétons et vélos, pour réduire les nuisances liées au bruit et à la pollution, mais aussi, pour contrer l'application Waze, Bègles généralise la limitation de vitesse à 30km/h sur tout son territoire. Une première en France.

Clément Rossignol Puech, le maire de Bègles, désormais "Ville 30"
Clément Rossignol Puech, le maire de Bègles, désormais "Ville 30" © Radio France - Stéphanie Brossard

Bègles, France

Bègles passe à une limitation à 30 km/h dans TOUTES ses rues d'un coup à compter de ce lundi 8 juillet. Dans un souci de sécurité, pour un meilleur partage de l'espace public avec les vélos et les piétons, et pour réduire les nuisances liées au bruit et à la pollution de l'air, explique le maire écologiste Clément Rossignol Puech, mais également pour embrouiller "Waze". Car Bègles est devenue un itinéraire bis un peu trop fréquenté à son goût, quand la rocade et les boulevards de Bordeaux saturent.  

Pas une mesure anti-voiture

Selon le maire, cette mesure "Ville 30", devrait entraîner, une baisse de la vitesse moyenne des voitures, de 10 à 15 km/h. Et les accidents seront moins nombreux et moins graves : "à 30km/h, il faut 14 mètres au lieu de 28 mètres pour s'arrêter".  

Ce n'est "pas une mesure anti-voiture, mais c'est pour remettre tout le monde à sa place" ajoute le maire, qui vise donc directement l'application pour smartphone qui "facilite le cheminement pour soi, mais qui vient saturer des petites rues résidentielles qui n'ont pas à supporter un trafic de transit pour lequel, elles ne sont pas adaptées. Du coup, cette généralisation de la limitation à 30 pourrait rallonger de quelques secondes ou minutes le trajet à travers Bègles et faire passer les automobilistes ailleurs". Sympa pour les communes voisines... "Je ne pousse pas les voitures dans les autres communes mais je renvoie ces véhicules vers les voies structurantes faites pour la circulation. Et peut-être que d'autres villes de la Métropole feront comme nous ?'"

Les habitants de Bègles ne semblent pas tous convaincus. Bérangère imagine qu'elle se sentira "plus en sécurité". Christian, automobiliste et cycliste, trouve la mesure "ridicule et manichéenne" et préférerait qu'il y ait "plus de pistes cyclables et que les voitures garées sur ces pistes soient sanctionnés". Quant à Dominique, adepte de Waze, attend pour juger. Mais il ne voit pas trop "ce que ça peut changer". Il voudrait que la Métropole "imagine plutôt le grand contournement, que des parades à Waze et aux itinéraires bis des bouchons".

Objectifs : apaiser la ville entre voitures, cyclistes et piétons... et déjouer Waze explique le maire de Bègles - Radio France
Objectifs : apaiser la ville entre voitures, cyclistes et piétons... et déjouer Waze explique le maire de Bègles © Radio France - Stéphanie Brossard

Il n'y aura pas de contrôles pour l'instant. Il s'agit de faire preuve de pédagogie au moins pour l'été, dit-il. Ensuite, les policiers municipaux et nationaux pourront sanctionner. Et piétons cyclistes et automobilistes sont invités à calculer et dire à la mairie si leurs temps de parcours ont évolué dans les prochaines semaines, avec cette mesure "Ville 30". C'est une première en France dans une ville de cette taille (27 000 habitants).