Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Bègue : un quadragénaire de Nancy qui peine à trouver un travail s'estime victime de discrimination

lundi 4 juin 2018 à 16:50 Par Mohand Chibani, France Bleu Sud Lorraine

Christophe habite Nancy et comme 1% de la population en France, il souffre de bégaiement, ce qui l'empêche, selon lui, d'accéder à un emploi stable et durable. Il s'estime victime de discrimination.

"Je suis victime de discrimination" dit Christophe
"Je suis victime de discrimination" dit Christophe © Radio France - Mohand Chibani

Nancy, France

C'est dans l'appartement de sa mère à Vandoeuvre (Meurthe-et-Moselle) que Christophe nous reçoit car il souhaite garder une part d'anonymat et ne pas dévoiler son nom de famille. Il accepte aujourd'hui de parler car il se dit à bout. Il a écrit à son député pour l'interpeller. Cet homme de 41 ans s'estime victime de discrimination en raison de son handicap.

Une discrimination qui ne dit pas son nom

Âgé de 41 ans, il peine à trouver un travail "j'ai travaillé dans plus d'une vingtaine d'entreprises, dans l'assurance santé ou dans l'informatique mais à chaque fois, il ne s'agissait que de contrats courts à durée déterminée, et depuis six mois environ, je n'ai plus rien, j'ai envoyé de nombreux CV, j'ai eu pas mal d'entretiens mais à ce jour, je n'ai eu aucune réponse positive. Je pense que je suis victime de discrimination à cause de mon handicap". Un handicap très léger, il est vrai ! Lorsque Christophe s'exprime, il bute sur certains mots mais parvient toujours à finir ses phrases.

Je voudrais me rendre utile

Christophe veut aujourd'hui se battre et attirer l'attention des élus locaux et de l'opinion publique "Moi, je veux réussir et je ferai tout pour cela. C'est la raison pour laquelle j'ai écrit au député pour l'interpeller et je compte aller plus loin si je n'obtiens aucune réponse. J'estime qu'à mon âge, j'ai de l'expérience dans plusieurs domaines et je voudrais me rendre utile". 

Sa maman le soutient dans sa démarche " il n'est pas normal que Christophe se retrouve dans cette situation, il est adulte et il ne peut faire aucun projet à long terme. Christophe n'est pas bête, il a beaucoup de qualité, il faut lui donner sa chance". 

Aujourd'hui en France, environ 650 000 personnes souffrent de bégaiement.  

Christophe est joignable au 06 38 94 95 88