Société DOSSIER : Le plus de l'info de France Bleu Belfort Montbéliard

Belfort : accompagner les militaires dans leur reconversion

Par Nicolas Wilhelm, France Bleu Belfort-Montbéliard et France Bleu jeudi 21 septembre 2017 à 7:30

Le forum emploi destiné aux militaires a pris des allures d’entretien d’embauche
Le forum emploi destiné aux militaires a pris des allures d’entretien d’embauche © Radio France - Nicolas Wilhelm

20 000 militaires quittent chaque année le Ministère de la Défense. Que faire après ? Quel métier ? C'était l'objet du 7ème forum emploi ce mercredi à la caserne Friederichs à Belfort organisé par l'antenne défense mobilité. Objectif, mettre en contact des militaires avec des employeurs.

Penser à la suite, c'est capital car la carrière d'un militaire est souvent très courte. Cinq ans, dix ans mais rarement plus pour les contractuels ce qui fait que la plupart quitte l'armée dès l'âge de 30 ans en moyenne. Rares sont ceux qui trouvent tout de suite un nouveau métier dans le civil : 5% seulement. Alors que 45% des ex militaires effectuent des CDD dans des entreprises ou le salaire est pris en charge par l'armée. La majorité, 50% d’entre eux, s'orientent vers des formations financées là aussi par l'armée. « Il y a beaucoup de militaires qui sont rentrés à l’armée jeunes et qui la quittent de bonne heure. Ils peuvent donc se former après leur carrière ce qui leur permet, même s’ils n’ont pas de titres professionnels, d’être prêts pour un métier dans le civil. Même s’ils partent plus vieux, on leur trouvera quand même du travail » explique Christophe Marline, chef de l'antenne défense mobilité de Belfort qui accompagne les militaires sur le départ.

Anticiper la fin de carrière

L’après carrière se prépare de plus en plus tôt. C'est le cas pour le Maréchal des Logis chef Xavier du 1er Régiment d'Artillerie de Bourogne. Il va quitter l'armée dans quatre ans, il en aura 31. Xavier ne roule pas sur l'or et doit donc penser à son avenir. « Je suis aux alentours de 1500 euros par mois. Je ne vais pas quitter l’armée pour gagner moins. Je cherche un travail avec un minimum de salaire et je vais me renseigner encore pendant trois ans et demi pour bien préparer ma reconversion » explique ce célibataire sans enfant.

19 ans d’armée minimum pour toucher une pension de retraite militaire

Le Maréchal des logis chef Xavier ne touchera pas de pension de retraite militaire car il faut minimum 19 ans de service. Il n'en aura accompli que onze. Il faut savoir qu'une pension pour un ex soldat varie selon les profils et états de service de 650 à 1 000 euros par mois.

Les domaines de la sécurité et du transport très prisés

C’est dans le domaine de la sécurité (gardiennage, patrouille, surveillance de propriétés privées) que l’on retrouve le plus d’ex militaires. Présent au forum, Johann Baillymaître recherche des chauffeurs poids lourds et le profil militaire l'intéresse. « Ce sont des personnes rigoureuses, qui savent travailler et qui ont le respect des valeurs. Rigueur, assiduité, savoir-être, savoir-faire. Le chauffeur est la première personne que vont rencontrer nos clients, c’est donc très important pour nous. Nous avons eu pas mal de déceptions sur nos recrutements précédents avec Pôle Emploi » explique ce responsable de la société Martin Diffusion, distributeur de produits agro-alimentaire surgelés basé à Saint Germain le Châtelet dans le Territoire de Belfort.

Elle passe du treillis au sac Hermès

Après les domaines de la sécurité et du transport, d'autres militaires optent pour des carrières dans les services d'aides à la personne, dans l'industrie, le BTP. Plus originale, cette reconversion d’une ancienne adjudante du 1er RA de Bourogne qui travaille désormais dans la confection des sacs Hermès. Elle a été formée et embauchée. Sur 10 000 militaires reconvertis l'an dernier, 8 000 ont choisi le privé.