Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Le plus de l'info de France Bleu Belfort Montbéliard

Belfort : l’humour pour dédramatiser le handicap

mardi 30 janvier 2018 à 15:56 Par Nicolas Wilhelm, France Bleu Belfort-Montbéliard

Une centaine de chefs d'entreprises ont assisté ce mardi à l'opération Handiscène à la Chambre de Commerce et d'Industrie de Belfort. Des travailleurs handicapés ont joué leur propre rôle sur scène pour sensibiliser les employeurs.

Cap Emploi est un service qui met à disposition des entreprises des personnes handicapées qui recherchent du travail
Cap Emploi est un service qui met à disposition des entreprises des personnes handicapées qui recherchent du travail © Maxppp - Michel Amat

Belfort, France

Les clichés ont la peau dure. Beaucoup de patrons doutent encore de la compétence des personnes handicapées. Ils ne savent pas comment les accueillir, les intégrer, comment adapter leurs postes de travail. « On veut juste dire aux chefs d’entreprise : vous avez une offre, faites-le nous savoir. Et nous, on peut avoir des candidats et on peut vous aider à recruter ces candidats » explique Katia Wilt, conseillère auprès des employeurs pour Cap Emploi, un service qui met à leur disposition des personnes handicapées qui recherchent du travail. Le SAMETH, le Service d'Appui au Maintien dans l'Emploi des Personnes handicapées, est aussi là pour aider les patrons par exemple dans le montage des dossiers pour obtenir des subventions.

80% de travailleurs handicapés souffrent de handicap invisible

C’est la loi. Une société qui compte plus de 20 salariés est tenue d'embaucher au moins une personne reconnue handicapée. Actuellement en France, 80% de ces personnes-là souffrent de handicaps invisibles. « Cela peut être du diabète. Les personnes diabétiques peuvent obtenir une RQTE, Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé. Ca peut aussi être de l’épilepsie, un problème auditif ou encore de vision. Bref, tout ce qui ne se voit pas à l’œil nu et qui peut nécessiter d’adapter un poste de travail ou prêter une attention particulière » indique Katia Valentin, responsable emploi et diversité chez Néolia, le bailleur social. Sa société a aménagé des postes pour 30 travailleurs handicapés (secrétaires, conducteurs de travaux, gardiens d'immeuble) dont les difficultés ne sautent pas toujours aux yeux.

Edouard, handicapé depuis sa naissance : huit ans de service, zéro arrêt de travail

4% des travailleurs handicapés vivent dans un fauteuil. C’est le cas d'Edouard 29 ans, un homme épanoui qui travaille comme assistant technique pour une société terrifortaine de vente de matériel médical. « Je m’occupe de toute la partie administrative du SAV. Mon bureau est réglable en hauteur, j’ai aussi un casque pour téléphoner, une agrafeuse automatique. Si j’ai besoin d’aller voir un client, un véhicule est équipé d’une rampe. On peut donc m’emmener à un rendez-vous » explique Edouard. En huit années de service, ce travailleur handicapé n’a pas manqué un seul jour de travail. 

Il existe un numéro de téléphone pour toutes les questions sur les aides à l’intégration des personnes handicapées dans les entreprises : 03.70.17.12.40