Société

Belle réussite pour le service civique dans l'Indre en 2016

Par Gaëlle Fontenit, France Bleu Berry vendredi 13 janvier 2017 à 6:20

Dans l'Indre, 217 jeunes se sont engagés pour un service civique en 2016
Dans l'Indre, 217 jeunes se sont engagés pour un service civique en 2016 © Radio France - Gaëlle Fontenit

En cette période de vœux -et de galettes des rois... - la préfecture de l'Indre a convié quelques jeunes ayant effectué un service civique en 2016 a venir faire le bilan de leur contrat. Un retour sur expérience très enrichissant...

Un jeune en charge d'étudier les circuits courts à Saint-Amand-Montrond, deux autres missionnés pour parler gaspillage alimentaire dans les établissements scolaires, un jeune fille devenue pendant 8 mois animatrice chez Indre Nature ou encore un binôme en charge de sensibiliser le public au risque d'accidents domestiques... Des d'expériences différentes, des missions diverses mais un point commun : tous sont en service civique.

Une première expérience réussie

"Quand j'ai fini mon BTS aménagement paysager, j'ai eu envie de faire une pause, le temps de passer mon permis et d'obtenir mon BAFA, raconte Nathanaël. Et puis j'ai vu cette offre pour un service civique à l'Assiette, un restaurant solidaire à Châteauroux. Je m'occupe du bar, je place les gens, je prends les réservations. C'est une première expérience en milieu professionnel. En septembre, je reprendrai mes études, dans ma branche. Mais peut être que je pourrais, l'été, travailler dans la restauration... ou même changer de voie plus tard..."

Un débouché professionnel

Même retour très satisfait de Marianne, 21 ans. "J'arrive de Clermont-Ferrand pour faire ce contrat chez Indre Nature. je suis animatrice et je m'occupe aussi de la prise en charge des animaux sauvages blessés que l'on nous apporte. Mon contrat se termine, mais je vais peut-être signer un contrat d'avenir sur trois ans."

En 2016, 217 contrats en service civique ont été signés dans l'Indre. Et dans la très grande majorité des cas, c'est un franc succès : seuls 24 jeunes ont abandonné en cours de route.

58 % de demandeurs d'emploi

Les volontaires sont très majoritairement des filles, à plus de 70% . Et si quelque uns, comme Nathanaël, sont en "pause" dans leurs études -cela représente 17 % des jeunes volontaires - 58% sont demandeurs d'emplois. "C'est l'occasion d'une première expérience, une ligne en plus au CV qui peut faire toute la différence" précise Seymour Morsy, le préfet de l'Indre.

Parmi les secteurs qui recrutent des jeunes en service civiques, l'Education nationale occupe le premier plan. A l'exemple de l'école maternelle du Colombier à Châteauroux : "Nos deux jeunes en service civique gèrent les entrées et sorties des parents, ils ont une mission d'accompagnements d'élèves dans les classes, soit des groupes qu'on leur confie soit des élèves plus en difficultés. Et ils aident aussi à l'administratif. On est très satisfaits ! C'est très enrichissant pour nous aussi ! Ils sont très ouverts, très dynamiques et très motivés" témoigne la directrice Sabrina Caillaut.

Autre secteur gourmand en service civique, les associations (31% des contrats), les mairies ou encore les pompiers.

Et certains sont prêts à de gros efforts pour convaincre des jeunes de venir travailler avec eux. A l'image de la mairie d'Heugnes qui prête gracieusement un logement à la jeune fille embauchée en contrat civique depuis janvier : "La petite indemnités que prévoit le contrat, 577 euros, ne lui permet pas de prendre un appartement. Nous la logeons et elle paie simplement ses charges, explique l'adjoint. La jeune volontaire est en charge d'encadrer les activités périscolaires et de sécuriser le parcours de l'école à la cantine. Elle fait 24h par semaine".

Des difficultés persistent

Face à ces retours positifs, des améliorations restent à apporter : "Il faudrait que chaque personne qui souhaite s'engager dans un service civique trouve une offre bien renseignée et puisse signer un contrat et que chaque personne qui souhaite embaucher un service civique trouve un candidat. Il reste du travail pour atteindre l'objectif affiché par François Hollande, à savoir que toute une classe d'âge fasse son service civique..." conclut le préfet de l'Indre.

Le contrat en service civique s'adresse aux jeunes de 18 à 26 ans. Il peut durer entre 6 mois et un an.

Dans le Cher, en 2016, 247 contrats de ce type ont été signés : c'est deux fois plus qu'en 2015...