Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Bénitiers vidés, pas de poignées de main... Les églises parisiennes luttent contre le coronavirus

-
Par , France Bleu Paris

Le Coronavirus touche même la maison de Dieu... Les églises parisiennes sont contraintes d'adopter des mesures strictes pour éviter la contamination, notamment vider les bénitiers ! Un prêtre a été contaminé, alors le diocèse a transmis des consignes aux églises.

Dans l'église Notre-Dame d'Auteuil, les bénitiers ont carrément été scotchés par mesure de précaution
Dans l'église Notre-Dame d'Auteuil, les bénitiers ont carrément été scotchés par mesure de précaution © Radio France - Théo Hetsch

A quelques minutes de l'office, dans l'église Notre-Dame de Grâce de Passy (16e arrondissement), le père Laurent fait le tour des bénitiers, pour vérifier qu'ils soient bien vides. "Là c'est fait, et là aussi, on est bon" se félicite le curé. Mesure de précaution pour éviter les contaminations. De même, le diocèse a donné plusieurs consignes que le prêtre suit à la lettre : "nous demandons aux fidèles qu'ils n'échangent pas la paix du christ en se serrant la main, mais avec une simple inclinaison de la tête, en souriant", précise le curé. "Et puis on ne donne pas l'hostie directement dans la bouche mais dans la main" explique-t-il encore.

Bénitiers vidés, pas de poignées de main... Les consignes sont passées au fidèle avant la messe. - Radio France
Bénitiers vidés, pas de poignées de main... Les consignes sont passées au fidèle avant la messe. © Radio France - Théo Hetsch

"Un prêtre du diocèse de Paris, rentré mi-février d'Italie, a été diagnostiqué positivement vendredi", a indiqué le diocèse de Paris dans un communiqué publié samedi. D'où ces mesures strictes. Dans plusieurs églises de la capitale, les bénitiers étaient d'ailleurs scotchés.

"L'Eglise reste maîtresse d'espérance, malgré tout" - Père Laurent

Cela n'empêche pas les fidèles de se serrer la main à l'entrée de l'église ND de Grâce de Passy. Comme Charles : "Avec les membres de la famille oui", précise-t-il. "Il faut faire un peu attention quand on éternue, à se laver les mains, etc... mais ça reste une grosse grippe" juge-t-il.

Les ustensiles nécessaires à l'office sont également soigneusement nettoyés - Radio France
Les ustensiles nécessaires à l'office sont également soigneusement nettoyés © Radio France - Théo Hetsch

Des précautions donc, même si regarder vers le ciel n'empêche pas de garder... les pieds sur terre, pour le père Laurent : "l'Eglise est maîtresse d'espérance, donc on ne cède pas à la panique, et puis on essaie de délivrer un message d'espérance malgré tout" rigole le curé.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu