Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Bergerac : 200 invités au réveillon de la solidarité

-
Par , France Bleu Périgord

Le cinquième réveillon des associations caritatives de Bergerac a réuni 200 personnes démunies ou isolées ce jeudi midi. Une quarantaine de bénévoles les ont servi à table, du tourain jusqu'à la bûche en passant par la lotte pochée à la crème de fruits de mer.

Le réveillon solidaire a réuni 200 invités
Le réveillon solidaire a réuni 200 invités © Radio France - Harry Sagot

Bergerac, France

La Croix rouge, le Secours populaire, le Secours catholique, les Restos du cœur, les centres sociaux de Bergerac et une douzaine d'associations caritatives étaient unis ce jeudi pour offrir un réveillon à 200 Bergeracois isolés ou démunis, à la salle Anatole-France.

à l'heure de l'apéritif - Radio France
à l'heure de l'apéritif © Radio France - Harry Sagot

C'est la cinquième fois que ces associations bergeracoises unissent leurs bénévoles pour ce repas contre l'isolement, avec l'aide financière de la Fondation de France qui paie un tiers des 3.000 euros de frais. Ce réveillon réunit chaque année trois ou quatre familles, mais surtout des personnes isolées (jeunes ou âgées) qui sinon n'auraient pas de repas de fête en cette fin d'année.

Parmi les invités, beaucoup de personnes isolées

Au menu cette année, il y avait du tourain, une macédoine au surimi, de la lotte pochée à la crème de fruits de mer, des fromages et une bûche.

Choix de la station

France Bleu