Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Le plan Alerte enlèvement déclenché pour retrouver Mia, une fillette de 8 ans enlevée par trois hommes dans les Vosges

Bergerac : les policiers municipaux sont désormais équipés de caméras-piétons

-
Par , France Bleu Périgord

Depuis le début du mois de février, les policiers municipaux de Bergerac sont équipés de caméras-piétons. Accrochées sur l'uniforme, elles ne filment que lorsque les policiers le jugent nécessaire.

8 caméras piétons ont été achetées par la mairie de Bergerac
8 caméras piétons ont été achetées par la mairie de Bergerac © Radio France - Charlotte Jousserand

Désormais tous les policiers de Bergerac peuvent filmer. Après les policiers nationaux, les 25 policiers municipaux sont équipés de caméras-piéton. Ces caméras, de la taille d'un paquet de cigarette, sont accrochées sur leur uniforme au niveau de la poitrine ou de l'épaule. Elles sont en veille et ne s'allument que lorsque le policier estime que c'est nécessaire, si un contrôle se passe mal ou si la personne arrêtée est récalcitrante ou agressive. Avant de l'allumer, il doit prévenir la ou les personnes face à lui. 

Un budget d'environ 3.000 euros 

Ces caméras étaient demandées par le service déjà sous l'ancienne mandature. Le budget d'environ 3.000 euros pour l'achat de huit caméras avait été voté lors du mandat précédent. A son arrivée, le nouveau maire de Bergerac, Jonathan Prioleaud a rencontré les agents et fait le point sur leurs besoins. Il estime que ces caméras constituent un outil de dissuasion supplémentaire "pour dissiper les tensions" lors de contrôles. Après avoir obtenu l'autorisation de la préfecture, les caméras ont été mises en service. 

Les policiers municipaux reconnaissent qu'ils sont souvent filmés lors des contrôles et que ces caméras permettent aussi d'avoir une vidéo complète en cas d'incident. Les images tournées par ces caméras sont conservées six mois sur des serveurs sécurisées. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess