Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Inondations et coulée de boue à Lisieux : "La demande de reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle est en cours"

Bernard Aubril était l'invité de France Bleu Normandie Matin ce mercredi. Le maire de Lisieux a indiqué que la demande de reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle est en cours. Les services de sa commune seront encore à pied d'œuvre ce mercredi matin.

Une voiture poussée dans un fossé par une coulée de boue à Lisieux (Calvados) suite à de violents orages, le 25 août 2019.
Une voiture poussée dans un fossé par une coulée de boue à Lisieux (Calvados) suite à de violents orages, le 25 août 2019. © Radio France - Nolwenn Le Jeune

Lisieux, France

Au lendemain des inondations qui ont notamment touché le Pays d'Auge, les stigmates sont encore visibles dans les rues de Lisieux ce mercredi 26 juin 2019. L'eau est montée jusqu'à 1,50m et des coulées de boue ont ravagé plus de 129 habitations dans la commune et celle de Saint-Désir. Le maire de Lisieux, Bernard Aubril s'est rendu sur place dès mardi : "Vu l'ampleur de la catastrophe, ça ne va pas se remettre en ordre aussi vite que l'on pourrait le croire ou le penser."

Invité de France Bleu Normandie ce mercredi matin, l'édile a tenu à adresser quelques remerciements "à mes collègues Daniel de la Crouée et Serge Marie, les élus qui étaient de permanence et qui ont su réagir avec "professionnalisme." Je remercie aussi les agents de la ville qui ont été mobilisés et le sont encore aujourd'hui."

L'édile a été agréablement surpris par la solidarité qui s'est rapidement exprimée entre voisins notamment : "un énorme élan de solidarité. J'ai vu des gens en pleurs." Quant à savoir si c'était prévisible : "Peut-être, répond Bernard Aubril. Mais ce n'est pas de ma responsabilité de savoir si ces petits cours d'eau étaient bien entretenus. Mais il faudra sans-doute mieux regarder avant la délivrance de permis de construire, notamment sur la question de l'évacuation des eaux."

Demande de reconnaissance de catastrophe naturelle en cours

"Ma responsabilité c'est de remettre en état les quartiers sinistrés, d'être auprès des personnes désemparées face à l'ampleur des dégâts, poursuit le maire de Lisieux. La demande de reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle est en cours de rédaction par les services de la ville." Une demande complexe précise Bernard Aubril dont le dossier doit être le plus complet possible.

La ville de Lisieux (Calvados) sous la boue, le 25 juin 2019, après les orages de la nuit. - Radio France
La ville de Lisieux (Calvados) sous la boue, le 25 juin 2019, après les orages de la nuit. © Radio France - Nolwenn Le Jeune

Des dégâts à la charge de la municipalité

Il n'y a pas que les Lexoviens qui ont été touchés, des entreprises aussi sont concernées. "J'ai visité la menuiserie SCAM, a rappelé Bernard Aubril au micro de France Bleu Normandie. La tapisserie Morel aussi qui a sa réserve en sous-sol complètement détruite." Les agents municipaux les épaulent notamment pour nettoyer."

Les employés de la ville qui doivent aussi remettre en état les rues et bâtiments municipaux touchés. "Il y a énormément de dégâts sur les rues et les trottoirs, détaille le maire. Le stade Louis Bielman a été en partie inondé." Des travaux qui seront supportés par le budget communal.

Bernard Aubril, le maire de Lisieux, invité de France Bleu Normandie Matin