Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Berry : des messes en mémoire des victimes des attentats

vendredi 29 juillet 2016 à 7:00 Par Gaëlle Fontenit, France Bleu Berry

Trois jours après la terrible attaque terroriste dans une église à Saint-Etienne-du-Rouvray, un hommage est rendu aujourd'hui au père Jacques Hamel et à toutes les victimes du terrorisme. La conférence des évêques de France appelle à une journée de jeûne et de prière.

La cathédrale de Bourges
La cathédrale de Bourges © Maxppp - OLIVIER BOITET /PHOTOPQR/LE PARISIEN

Plusieurs messes sont annoncées en Berry.

Vendredi

A Issoudun, en l'église Notre Dame du Sacré Coeur à 11h30.

A Bourges, une célébration suivie d'un temps de prière et de jeûne est programmée à partir de 12h15 en la cathédrale Saint-Etienne.

A Sancerre, rendez vous est donné à 19h en l'église Notre-Dame.

Samedi

A Châteauroux, une messe est organisée en l'église Saint-Christophe à 18h30

Dimanche

A Bourges, à partir de 10h30, une cérémonie à laquelle sont invités, à leur demande, les représentants du culte musulman est organisée en l'église Saint Paul. Une autre est programmée à partir de 11h en la Cathédrale.

A Villedieu, la cérémonie débutera à 11h en l'église Saint Sébastien.

Dès jeudi, les prêtres ont invité tous ceux qui le souhaitent, chrétiens, laïcs, et plus généralement "tous les hommes de bonne volonté" comme l'indique Georges Pontier, le président de la conférence des évêques de France, à participer à ce temps. "Il s'agit de nous unir et de vivre pleinement le mot fraternité" insiste Georges Pontier.