Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Berry Info : Top Chrono du lundi 30 mars 2020

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Berry

Chaque jour la rédaction de France Bleu Berry fait le tour de ce qui nous a tapé dans l'oeil dans l'Indre comme dans le Cher, en deux minutes montre en main !

De l'info en deux minutes chaque jour !
De l'info en deux minutes chaque jour ! © Radio France

"Assurez, ou on va tous y rester" : c'est le mot d'ordre -le coup de gueule même- des gérants de bars et de restaurants qui se mobilisent ces dernières heures pour obtenir un coup de pouce des assurances. C’est le cas notamment du Café des Halles à Châteauroux, son patron Florian Souedet qui a lancé le message sur sa page Facebook, message repris par plusieurs autres gérants depuis. Lui et d’autres donc demandent à être indemnisés pour compenser les pertes d’exploitations liées au confinement. Il faut savoir qu’ils payent chaque mois au cas où ils subiraient un aléa, sauf que la fermeture liée au confinement n’est pas prise en charge. Ces assurances ont bien promis 200 millions d’euros de fonds d’urgence pour le mois de mars, afin d’aider les indépendants de tout le pays les plus en difficulté mais ce sera insuffisant.

L'accueil de jour des sans-abris prolongé à Châteauroux

Après le coup de gueule, le coup de pouce. L'accueil de jour proposé par la Croix Rouge à la halle de Belle Isle à Châteauroux est prolongé jusqu'au 15 avril. Ceux qui n'ont nulle part où aller y trouveront un endroit pour se reposer de 8h30 à 20h30, trois repas par jour également, le tout dans un dispositif très cadré du point de vue sanitaire pour éviter toute transmission éventuelle du coronavirus. La nuit, les points d'hébergement déjà existants prennent le relais.

Des paniers solidaires pour continuer à bien manger

"Nous sommes en guerre" répète le Président de la République ces jours-ci : ce n’est pas une raison pour manger du rutabaga matin, midi et soir. Vous le savez, certains marchés sont désormais fermés, d’autres pourraient rouvrir, en attendant "l’atelier du vrac" rue Grande à Châteauroux propose des paniers solidaires, en partenariat avec des producteurs indriens. Pour 30 euros vous y trouvez des légumes de Velles, du fromage de Neuillay-les-Bois et sans doute bientôt des fraises de Luant. Notez qu’il est possible de se les faire livrer. Pour plus d'informations ou pour réserver, contactez Alexandra Faulcon au 06.26.07.28.26.

Notez enfin que Châteauroux Métropole recense ici toutes les initiatives du même genre sur son secteur.

Confiné... Mais pas résignés !

Baillônnés, nos musiciens berrichons en cette période où tout le monde reste chez soi ? Que nenni ! Le collectif de musique traditionnelle Moresk, composé de trois musiciens du Berry et du Poitou, a tourné une petite vidéo dans laquelle on les voit jouer ensemble, mais à distance, chacun chez soi. C’est rythmé, c’est divertissant, et c’est drôle. Quitte à être confinés, autant danser !

Retrouvez ici le "Berry Info : Top Chrono" du jour !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu