Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Berry : l'association "Vie Libre" note une hausse des appels pour des cas d'alcoolisme liés au confinement

-
Par , France Bleu Berry

14 appels en deux mois. C'est ce qu'a enregistré l'association "Vie Libre" dans le Cher, qui vient en aide aux personnes ayant des problèmes avec l'alcool. Pour certains, le confinement a crée des addictions.

Selon "La Vie Libre", le confinement a engendré de nouveaux cas d'alcoolisme
Selon "La Vie Libre", le confinement a engendré de nouveaux cas d'alcoolisme © Maxppp - -

Deux mois. C'est le temps qu'a duré le confinement. Une période qui a été difficile à vivre pour beaucoup de personnes. Certains se sont réfugiés dans l'alcool, au point de développer une addiction. C'est du moins le constat de l'association du Cher 'Vie Libre". 

14 appels en deux mois

Son président, Pascal Morandi fait état de 14 appels entre le 16 mars et le 11 mai : un nombre exceptionnel d'appels, qui prouve une augmentation de l'alcoolisme dans la région.

"Souvent, ce sont les femmes qui ont appelé, inquiètes pour leur époux. Sans qu'il y ait de violence, le révélateur ce sont les mots qui ont été employés : certains couples ne se relèveront pas de ce confinement. La violence des mots, due à l'alcool, aura eu raison du couple." 

On peut développer une addiction avec seulement un verre par jour"

Comme toutes les addictions, l'alcoolisme s'immisce de façon pernicieuse dans la vie.
Pascal Morandi propose un test simple à faire chez soi pour vérifier si vous êtes dépendant ou pas à l'alcool  : "Vous prenez une date dans le calendrier, et pendant 10 jours vous ne buvez pas. Ensuite vous vérifiez si vous arrivez à vous y tenir. A ne pas boire. A ne pas sentir de manque, de stress, de tremblements. Si c'est le cas, il y a un problème." 

Pascal Morandi le rappelle, l'addiction c'est "la privation de la liberté, quand le choix de ne pas boire n'est pas possible. Certaines personnes pendant le confinement se sont dit qu'il était normal de boire tous les week-ends, puis tous les jours. Non ça ne l'est pas". 

Pendant le confinement, les membres de "Vie Libre" n'ont pas pu rendre visites à ceux qui demandaient leur aide. Les visites ont désormais repris.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu