Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Besançon: dix panneaux publicitaires numériques déployés en ville

lundi 26 novembre 2018 à 16:52 Par Christophe Mey, France Bleu Besançon

Une nouvelle génération de panneaux publicitaires vient d'être installée à Besançon: des écrans numériques, destinés à la "communication dynamique", ils relaient les informations de la ville de Besançon mais aussi des messages publicitaires.

l'un des 10 nouveaux panneaux publicitaires numériques à Besançon, rue Charles Nodier.
l'un des 10 nouveaux panneaux publicitaires numériques à Besançon, rue Charles Nodier. © Radio France - Christophe Mey

Besançon, France

Un nouveau type de mobilier urbain a fait son apparition à Besançon: des panneaux numériques qui diffusent des images en haute définition.  JCDecaux , le concessionnaire du marché de mobilier urbain de la Ville de Besançon,  déploiera dix de ces écrans numériques d’ici le mois de février 2019, six sont déjà en place. 

Selon la ville de Besançon, ces panneaux, répartis de manière homogène dans la ville, permettront une communication en temps réel, contextualisée et géolocalisée grâce à des contenus dynamiques et animés.  "C'est payé par de la publicité", indique le maire de Besançon Jean Louis Fousseret., "mais ces panneaux nous permettent de communiquer sur la vie de la ville, de diffuser les messages de la municipalité sur les activités sportives ou culturelles par exemple, ou en cas de pic de pollution". 

Pour Anthony Poulin, conseiller municipal Europe Ecologie Les Verts, ces panneaux posent un  double problème: leur consommation électrique d'une part, et la place importante que prend la publicité en ville.  "Ces panneaux numériques sont plus impactants pour l'oeil , ce n'est pas en les multipliant qu'on rend notre ville agréable, il faut que le nombre de ces panneaux reste limité", ajoute l'élu écologiste.