Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Téléthon 2018

Beuzeville-la-Grenier, "capitale normande" du Téléthon

jeudi 6 décembre 2018 à 18:26 Par Marie-Jeanne Delepaul, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

La commune de Seine-maritime ne compte que 1 200 habitants. Mais chaque année 200 bénévoles se mobilisent pour organiser le Téléthon. En trente ans, les dons récoltés ont explosé.

La commune de mille habitants se prépare chaque année pendant des mois à l'événement.
La commune de mille habitants se prépare chaque année pendant des mois à l'événement. © Radio France - Marie-Jeanne Delepaul

Beuzeville-la-Grenier, France

Le Téléthon ne commence que vendredi 7 décembre, mais la veille, des montagnes de bouchons s'accumulent déjà dans l'atelier municipal. "On espère en récolter quatre tonnes, comme l'an dernier, au profit des malades" sourit Christine.

L'an dernier la commune a récolté quatre tonnes de bouchons. - Radio France
L'an dernier la commune a récolté quatre tonnes de bouchons. © Radio France - Marie-Jeanne Delepaul

Comme elle, presque 200 bénévoles s'activent chaque année à Beuzeville : 120 s'occupent des trails, une soixantaine du village du Téléthon et des décors. Certes, certains participants habitent les communes voisines, mais le chiffre reste important.

A quelques heures du coup d'envoi du Téléthon, c'est l'heure des derniers coups de pinceaux. Michel finit de peindre les poissons de bois : "On fait des chars et on défile dans tout le canton de Bolbec de manière à récupérer beaucoup d'argent et inciter toutes les communes à participer". Tout le village est décoré, notamment avec de drôles de fleurs de trois mètres de haut, dont les pétales sont en fait des bouteilles en plastique. Ici, tout est fait maison, on ne dépense rien. L'argent récolté, ce n'est que pour les malades, explique Gilbert : "Les fils électriques, les ampoules, tout est récupéré, il faut se débrouiller !"

Michel peaufine ses décors. - Radio France
Michel peaufine ses décors. © Radio France - Marie-Jeanne Delepaul
Ces fleurs géantes en plastique sont éparpillées dans tout le village. - Radio France
Ces fleurs géantes en plastique sont éparpillées dans tout le village. © Radio France - Marie-Jeanne Delepaul
Quatre "fées" vont défiler ce week-end à Beuzeville-la-Grenier. - Radio France
Quatre "fées" vont défiler ce week-end à Beuzeville-la-Grenier. © Radio France - Marie-Jeanne Delepaul

"Tous les ans on prend notre bâton de pèlerin pour aller chercher un bout de contreplaqué ou un peu de peinture pour fabriquer nos décors, on est toujours très bien reçus", complète Michel. C'est lui, entre autres, qui a lancé le mouvement il y a près de trente ans : "Ce qui me plait c'est de récupérer de l'argent et faire une belle fête."

"On a un budget de zéro euro, on ne fait que de la récupération" Michel, un bénévole

Dix fois plus de dons en trente ans

En cuisine, c'est aussi la débrouille. Véronique et Christine gèrent les stocks : "Ces légumes vont servir au potage du samedi soir pour 165 personnes." Quasiment toute la nourriture vendue provient de dons des magasins de la région et des agriculteurs de Beuzeville-la-Grenier.

Au fil des ans, beaucoup d'associations et de bénévoles ont rejoint les rangs, les dons ont explosé. Gérard, le coordinateur se souvient de la première année en 1991 : "On a démarré avec 419 euros, l'an dernier on a récolté 48 800 euros". La moitié de ces dons proviennent des courses sportives, trois trails et un trek à cheval sont prévus ce week-end.

Le reportage France Bleu au cœur des derniers préparatifs

Cet arbre d'ampoules est l'une des pièces phare du thème des quatre éléments cette année. - Radio France
Cet arbre d'ampoules est l'une des pièces phare du thème des quatre éléments cette année. © Radio France - Marie-Jeanne Delepaul
La quasi-totalité de nourriture provient de dons de commerçants et d'agriculteurs. - Radio France
La quasi-totalité de nourriture provient de dons de commerçants et d'agriculteurs. © Radio France - Marie-Jeanne Delepaul