Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Biarritz : des médecins prescrivent des ordonnances pour permettre surf et baignade, la police enquête

-
Par , , France Bleu Pays Basque, France Bleu

Afin de contourner le confinement et les interdictions de se baigner et de surfer, certains médecins biarrots ont prescrit des ordonnances, avançant les bienfaits de ces pratiques sportives. La police a donc renforcé ses contrôles.

La grande plage de Biarritz
La grande plage de Biarritz © Radio France - Stéphane Garcia

Les surfeurs et les baigneurs dans le collimateur de la police de Biarritz. Depuis le début du confinement, nombreux sont ceux qui bravent le confinement et pratiquent leur sport favoris au large des plages de la cité impériale. Depuis le 30 octobre, toutes activités nautiques sont en effet interdites à moins de 300 mètres de la plage... sauf dérogation, "pour les sportifs de haut niveau, donc les surfeurs", par exemple, rappelle le commissaire de Biarritz, Olivier Martinez.

Des médecins soupçonnés de complaisance

Des attestations pour sportifs de haut niveau et pour raisons médicales se sont, comme par miracle, multipliées ses derniers jours. Certains médecins sont montrés du doigt et soupçonnés de complaisance. Des soupçons que récuse l'élu d'opposition, Guillaume Barucq lui même médecin. "Le sport sur ordonnance, ça ne se prescrit pas n'importe comment, ça se prescrit comme un médicament, avec une activité, une fréquence, une durée, et surtout ça se prescrit pour un motif bien identifié", se défend-il.

Guillaume Barucq ajoute que le surf est aussi une thérapie pour le corps et l'esprit. Ce que confirme Loulou, une surfeuse de 22 ans : "J'habite à 200 mètres de la plage, je vais à la plage tous les jours, j'en ai besoin sinon je pète un câble", explique-t-elle en souriant.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess