Société

Bibliothèques : la Loire demande aux lecteurs de se livrer

Par Sandrine Morin, France Bleu Saint-Étienne Loire dimanche 1 octobre 2017 à 23:11

A Carnot, on vient pour lire le journal, consulter ses mails et parfois pour emprunter des livres.
A Carnot, on vient pour lire le journal, consulter ses mails et parfois pour emprunter des livres. © Radio France - Sandrine Morin

Le département de la Loire lance une grande consultation autour de ses bibliothèques et médiathèques. Une consultation qui vise à mieux connaitre les usages de ses lecteurs pour conquérir de nouveaux publics.

Les lecteurs changent. Aujourd'hui on vient à la bibliothèque pour faire plein d'autres choses que d'emprunter des livres. Et ça implique que les 220 médiathèques du département se transforment. Colette Modion, directrice département livre et multimédia, commence à déceler quelques pistes grâce au questionnaire lancé en septembre. « Il y en a certains qui pensent encore aux livres et qu’aux livres. Il y a encore une image un peu traditionnelle de la bibliothèque. »

Et pourtant, conformément aux chiffres nationaux, 17 % de la population de la Loire emprunte des livres ou du multimédia dans les bibliothèques. En revanche près de 40% des ligériens fréquentent ce qui est le premier lieu culturel en France.

Tiers lieux

A l'image de la médiathèque de Saint-Just-Saint-Rambert ou de celle de Montbrison qui sont présentées comme exemplaires, les bibliothèques deviennent des Tiers Lieux. Un lieu de rencontre entre la maison et le travail, raconte Maurice Degoutte, qui dirige la médiathèque Carnot à Saint-Etienne : « Ce sont des lieux entre le privé et le public. Ce qui était fait avant par les cafés, les associations. Avant le plus important c’était nos collections. Maintenant le plus important, c’est la médiation et sur l’accueil. »

Ouvertes le dimanche ?

Autre axe d'évolution : les horaires. Emmanuel Macron avait inscrit l'ouverture des bibliothèques le dimanche dans son programme. Colette Mondion, du département, y réfléchit. Mais elle pense qu’il faudra surtout s’adapter aux populations. Notamment en proposant par endroits des horaires plus larges aussi le soir ou entre midi et 14 heures.

Et le questionnaire du département doit aboutir sur un plan qui sera déployé sur les médiathèques d'ici à 2020. Un questionnaire à retrouver ici. Il y a en tout 240 bibliothèques et médiathèques dans la Loire. Le département gère toutes celles des villes de moins de 10.000 habitants.

Reportage SM

Reportage SM

Reportage SM