Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Bientôt le couvre-feu dans le Doubs, un dernier week-end de fête à Besançon

-
Par , France Bleu Besançon

Selon les annonces du préfet du Doubs, le département a vécu son dernier week-end avant la mise en place du couvre-feu pour contenir l'épidémie de coronavirus. À Besançon, les clients ont profité des bars et restaurants après 21 heures, les professionnels ont l'impression d'être punis à nouveau.

La rue Bersot pleine de monde à Besançon le samedi soir avant l'arrivée du couvre-feu dans le Doubs
La rue Bersot pleine de monde à Besançon le samedi soir avant l'arrivée du couvre-feu dans le Doubs © Radio France - Sophie Allemand

Alors que le Doubs se prépare au couvre-feu qui devrait tomber jeudi 29 octobre 2020, à Besançon, les clients ont dégusté leurs dernières bières tardives du samedi soir en terrasse, avant plusieurs semaines. L'idée est aussi de soutenir les commerçants qui se sentent lésés. 

"Notre jeunesse elle est où?"

Témoignages de clients qui profitent de leur "dernière soirée" :

"On en profite, on se dit que le couvre-feu va vite arriver" : des clients

"On se reprend le triple bâton sur les fesses"

Au restaurant alsacien La Stuwa, samedi 24 octobre, le responsable Sam a baissé le rideau, l'air résigné. Il le sait, c'est l'une des dernières fois avant longtemps : "on va encore ouvrir mercredi, et puis jeudi quoi, après on va se prendre le couvre-feu.

Personne ne viendra dîner avant 21 heures, il ne va pas ouvrir le soir. Le couvre-feu, c'est un nouveau coup porté à ses finances et son moral : "c'est très difficile, on s'est déjà pris le confinement qui a été très dur à gérer. L'été c'était pas mal puisque les Français ont joué le jeu, on a eu les touristes, c'était bien, on avait limité la casse et là on se reprend le triple bâton sur les fesses." Sam réfléchit à lancer une formule : bière flammekueche de 18 heures à 20h30, une manière de rebondir malgré cette nouvelle restriction.

Sam, responsable du restaurant La Stuwa à Besançon
Sam, responsable du restaurant La Stuwa à Besançon © Radio France - Sophie Allemand

En France, 53 départements sont déjà placés sous couvre-feu, cela représente 46 millions de Français. En Franche-Comté, seul le Jura est concerné pour l'instant.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess