Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Déserts médicaux : bientôt retraités, deux médecins de Pissos peinent à trouver leurs successeurs

-
Par , France Bleu Gascogne

Pissos cherche médecins ! Les docteurs Ghislaine de Smet et Jean-Michel Melis prennent leur retraite cet été, laissant leur cabinet vacant. La ville espère attirer un ou deux jeunes généralistes. Mais ce profil est difficile à convaincre.

Médecin généraliste / Illustration
Médecin généraliste / Illustration © Radio France - Emmanuel Claverie

Après 15 ans de bons et loyaux services, les docteurs Ghislaine de Smet et Jean-Michel Melis prennent leur retraite, laissant leur cabinet médical de Pissos vacant au mois d'août 2021. A ce jour, aucun candidat ne s'est manifesté pour prendre leur place. Ce manque d'intérêt, le maire Denis Saintorens, lui-même ancien médecin, a du mal à le comprendre. "C'est difficile de trouver des médecins. Je pense qu'actuellement, ils n'ont pas envie de s'installer en milieu rural. On n'a aucun mal à trouver des remplaçants mais sauter le pas et s'installer, ce n'est pas évident." Avec le départ du couple de généralistes, il ne resterait que deux praticiens à plein temps dans la maison médicale.

Je crois qu'il y a toujours une inquiétude des jeunes d'être trop éloignés des loisirs et des amis - Ghislaine de Smet

Si Pissos espère attirer un ou deux jeunes médecins, c'est un profil difficile à séduire, analyse la future retraitée Ghislaine de Smet. "Je crois qu'il y a toujours une inquiétude des jeunes d'être éloignés des loisirs et des amis. Il y a aussi le problème du couple : est-ce que le conjoint va trouver un travail dans les environs? Personnellement, j'estime que le métier change et qu'il est tout à fait possible de travailler à Pissos en habitant en périphérie bordelaise, par exemple" assure la médecin qui avant de s'installer à Pissos, a longtemps exercé en ville avec son mari Jean-Michel Melis.

Un cabinet "clé en main" pour un ou deux généralistes

Le cabinet des docteurs De Smet-Melis a des atouts incontestables : il est prêt à l'emploi, il est loin d'être isolé, avec deux autres généralistes qui travaillent dans cette structure qui fonctionne comme une maison de santé. On y trouve également plusieurs infirmiers libéraux, quatre kinésithérapeutes, un ostéopathe et une sage-femme. Tous deux à mi-temps, Ghislaine de Smet et Jean-Michel Melis prennent en charge une centaine de patients par semaine. "C'est jouable pour un médecin seul mais aussi pour deux si on veut travailler un peu moins" assure Ghislaine de Smet. "Ici à la campagne, les patients sont très agréables, jamais personne ne nous fera un reproche si on est en retard ou si on a une urgence. On n'a jamais regretté d'être venus ici."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Ghislaine de Smet et Jean-Michel Melis espèrent trouver leur successeur avant leur retraite au mois d'août. Ils sont prêts à accompagner le ou les futurs médecins dans leur installation.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess