Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Bientôt un filtre contre les spams téléphoniques

mardi 18 août 2015 à 15:03 Par Marina Cabiten, France Bleu

Pour lutter contre les appels automatisés, utilisés pour démarcher ou parfois tenter d'escroquer les personnes au bout du fil, un logiciel est en cours de développement aux États-Unis suite à un concours dont le vainqueur a été annoncé lundi.

Les appels automatisés seront peut-être bientôt un mauvais souvenir - illustration
Les appels automatisés seront peut-être bientôt un mauvais souvenir - illustration © MaxPPP

Sur fixe ou mobile, vous y avez sûrement déjà eu droit : votre téléphone sonne, mais personne au bout du fil. À la place, un message vous demandant de rappeler, un bruit strident ou juste un silence avant que ça ne raccroche. Ces appels robotisés sont malveillants , ils peuvent par exemple par renvoi d'appel vous faire composer un numéro surtaxé à l'autre bout du monde. Aux États-Unis où ils sont illégaux, un logiciel est en cours de création pour mettre fin à cette pratique. 

Un concours pour motiver les développeurs

Comme le relate le site du journal Le Monde mardi, c'est l'autorité américaine des télécommunications qui a lancé un concours pour inciter les développeurs de logiciel à se pencher sur la question de ces appels robotisés. Le vainqueur, annoncé ce lundi, a remporté 22.000 euros. Son programme se nomme Robokiller

Levée de fonds sur internet

Les ingénieurs promettent que leur logiciel pourra différencier un appel humain d'un appel robotisé , et bloquer ce dernier le cas échéant. Mais le projet ne fait que commencer, et malgré leur prix les créateurs ont encore besoin d'argent pour espérer le boucler et commercialiser le logiciel l'année prochaine. Une levée de fonds a été lancée sur le site de financement participatif Kickstarter.