Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bientôt une ferme urbaine dans le quartier de Planoise à Besançon?

-
Par , France Bleu Besançon

Verra-t-on un jour une ferme à la place des immeubles du quartier bisontin de Planoise ? Ce projet de Grand Besançon Métropole vient d’être retenu par l’Agence nationale de Rénovation Urbaine pour développer l’agriculture en milieu urbain.

Des semis de salade bio sous serres... bientôt à Planoise? (photo d'illustration)
Des semis de salade bio sous serres... bientôt à Planoise? (photo d'illustration) © Maxppp - Guillaume Bonnefont

Un projet de création d’une « ferme urbaine » dans le quartier de Planoise  vient d’être retenu par l’ANRU, (Agence nationale de Rénovation Urbaine) et le ministère de l'Agriculture, avec 47 autres projets de « quartiers fertiles » dans toute la France, pour développer l’agriculture en milieu urbain.  Grand Besançon Métropole souhaite profiter du processus de rénovation de Planoise pour y installer une ferme et des serres à la place d’immeubles qui seront démolis.

450 quartiers en difficulté en France sont en train d’être totalement repensés sous l’égide de l’ANRU (Agence Nationale de Rénovation Urbaine), dont celui de Planoise à Besançon.  Le projet de rénovation urbaine y prévoit la démolition de près de 1200 logements à l’horizon 2029, ce qui laissera de la place.   L’ambition de l’agglomération à terme est de faire de Planoise un écoquartier. 

Une ferme et des serres sur 3 hectares dans le secteur des Epoisses

Dans le secteur des Epoisses, le Grand Besançon prévoit ainsi la création d'une ferme et de serres sur une surface de 3 hectares, laissée libre après la démolition de certains bâtiments. Le réseau de chauffage urbain qui existe déjà à Planoise sera utilisé pour chauffer les serres, qui produiraient des légumes à destination des habitants, avec l’espoir  de développer une dynamique autour de l'agriculture locale et de l'alimentation durable.  

Ce projet est donc retenu au niveau national par l’ANRU et le ministère de l'Agriculture, qui apportera un soutien technique et surtout une subvention, dont on ne connaît pas encore le montant. Les premières études pourraient être lancées l’an prochain, et la ferme urbaine de Planoise pourrait sortir de terre d’ici à 2025.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess