Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Biganos : Smurfit Kappa investit 50 millions d'euros dans une nouvelle machine de production

-
Par , France Bleu Gironde

L'usine de pâte à papier est à l'arrêt depuis ce week-end pour environ 50 jours. Un arrêt programmé de longue date pour la maintenance des installations et le remplacement d'une machine. Les 450 salariés du site vont partir soit en congé, soit en formation. Les explications du PDG Nicolas Le Feuvre.

Dans les entrailles de l'usine Smurfit Kappa de Biganos
Dans les entrailles de l'usine Smurfit Kappa de Biganos © Radio France - Stéphane Hiscock

France Bleu Gironde : la production de papier est à l'arrêt depuis ce weekend. Pour quelles raisons ?

Nicolas Le Feuvre : nous avons d'abord un arrêt de maintenance récurrent qui a lieu tous les 12 à 18 mois. La production est stoppée depuis samedi. On va pouvoir réaliser les inspections nécessaires et faire la maintenance pour nous permettre de tourner ensuite pendant un an sans nous arrêter. Cela représente une activité pour 1.500 personnes environ avec plusieurs sociétés de différentes nationalités. On a là un enjeu de sécurité majeur et c'est une priorité pour notre entreprise.

Vous investissez également dans le remplacement de la machine de production numéro 5. Quel est l'enjeu ?

C'est un investissement historique et emblématique. La machine 5 produisait du papier depuis 1961. Elle s'est arrêtée vendredi à 16h pour une durée de 50 jours. On va mettre en oeuvre un investissement de plus de 50 millions d'euros pour la rénover. L'idée c'est de produire plus de papier avec moins de ressources.  On va faire un papier à deux faces, blanc et brun, qui correspond tout à fait aux demandes du marché. Aujourd'hui l'emballage carton est une vraie alternative au plastique. C'est une économie circulaire avec une ressource renouvelable puisque, comme vous le savez, nos forêts sont gérées de façon durable.

Autre investissement prévu en 2020 sur le site de Biganos : l'installation d'une colonne de distillation qui pourrait bien réduire l'empreinte olfactive de l'usine. Comment ça marche ?

Le "stripping" est une méthode qui consiste à capter des gaz et des eaux de lavage. On aura une meilleure qualité de rejets aqueux (les effluents au niveau du wharf) et de gaz dans l'atmosphère. C'est aujourd'hui la meilleure technique disponible. A terme on devrait réduire notre impact olfactif. On sera un peu moins visible sur le Bassin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu